×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Consolidation dans l’aérien
Lufthansa avance ses pions

Par L'Economiste | Edition N°:2893 Le 31/10/2008 | Partager

. Delta Air Lines et Northwest Airlines forment le N°1 mondialLA compagnie allemande Lufthansa marque des points dans la consolidation du secteur aérien en Europe avec l’acquisition de la britannique BMI, qui lui permettra de se renforcer sur l’axe transatlantique, tandis qu’Air France reste toujours en embuscade sur Alitalia.Lufthansa a annoncé mercredi dernier qu’elle allait monter à 80% du capital de la britannique BMI (British Midland) début 2009, lui permettant de s’emparer de précieux créneaux horaires à l’aéroport londonien d’Heathrow. La britannique Virgin Atlantic, qui opère des liaisons long-courrier dont la plupart avec l’Amérique du Nord, a aussitôt réitéré sa proposition de fusionner avec BMI. «C’est un énorme boost pour Lufthansa» sur l’Atlantique du Nord, juge Yan Derocles, analyste chez Oddo Securities. Il y a eu d’autres facteurs dans ce décollage: la compagnie allemande a déjà pris près de 20% dans la compagnie américaine JetBlue, profitant ainsi de créneaux à l’aéroport de New York-JFK, et bénéficie de l’arrivée de l’américaine Continental Airlines dans Star Alliance, rappelle-t-il. Cette alliance aérienne, concurrente de SkyTeam dont est membre Air France, «va devenir la première alliance sur l’Atlantique Nord» et un rapprochement entre Virgin et BMI «créerait un pôle particulièrement virulent sur cet axe là» et mettrait «une pression énorme» sur British Airways, poursuit-il.Air France-KLM reste toutefois toujours en position de force sur cet axe, grâce à sa co-entreprise avec les compagnies aériennes américaines Delta Air Lines et Northwest Airlines, qui ont officialisé mercredi dernier leur fusion pour former la première compagnie mondiale en termes de trafic.Elles avaient lancé leur joint-venture pour profiter de l’accord «ciel ouvert» libéralisant le transport aérien entre l’UE et les Etats-Unis et ont obtenu une immunité «antitrust» des pouvoirs publics américains.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc