×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Collecte des ordures à Casablanca: Le cahier des charges fin prêt

Par L'Economiste | Edition N°:626 Le 28/10/1999 | Partager

· La date du lancement de l'appel d'offres n'est pas encore fixée

La Communauté Urbaine de Casablanca (CUC) a tenu sa session ordinaire du mois d'octobre vendredi dernier. Huit points figuraient à l'ordre du jour. Deux seulement ont été étudiés. Il s'agit de l'occupation de deux postes vacant à la Commune Urbaine de Sidi Othman et celle d'Anfa et un projet de transfert dans le budget annexe des abattoirs. Ces deux points ont été adoptés à l'unanimité. Les autres devront être discutés lors de la prochaine réunion dont la date n'est pas encore fixée. En principe, elle devra se tenir dans les 15 jours qui suivent la première session.
La prochaine réunion sera suivie avec beaucoup d'attention, compte tenu de l'importance des points programmés. Au menu, figurent le projet d'un nouveau statut interne du Conservatoire, la révision de certaines clauses fiscales et un projet de convention avec le syndicat des communes pour le financement de grands projets. Le montant de ce prêt obligataire est de 2 milliards de DH. Les modalités de répartition de cette somme entre les différentes communes ne sont pas déterminées.

Expropriation


Figurent également au programme un projet d'expropriation de terrains pour la construction d'une station d'épuration des eaux usées et la nomination d'un nouvel avocat. Mais le point qui risque de susciter le plus de discussion lors de cette session est relatif à la concession de la collecte des ordures ménagères. Depuis son élaboration, ce projet a fait des contestations de la part de certaines communes urbaines. Il a fallu des "interventions au plus haut niveau" et plusieurs sessions extraordinaires pour que celles-ci acceptent en fin de compte de transférer leurs compétences en matière de collecte des ordures à la Communauté Urbaine. Ce projet, une fois adopté par le conseil de la Communauté, devra transiter par la Wilaya et les collectivités locales pour avis. Un appel d'offres sera par la suite lancé. Aucune date n'est fixée pour l'instant. Plusieurs sociétés de nationalités différentes sont intéressées par ce marché. Elles sont allemande, française, américaine, espagnole et anglaise.

Décharge


Les responsables de la Communauté Urbaine optent pour la concession de l'opération à plusieurs sociétés (3 ou 4). A chacune sera confiée une zone déterminée. L'objectif est d'assurer une meilleure concurrence et un service de qualité, est-il indiqué auprès de la CUC. Une commission technique devra établir le découpage géographique en fonction du nombre de société choisies. A signaler que ce projet est étroitement lié à celui de la concession de la décharge. La CUC compte lancer un appel d'offres parallèlement à celui de la collecte. Le cahier des charges est déjà prêt.

Adil BOUKHIMA


  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc