×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca: 8 milliards de DH pour le tourisme

Par L'Economiste | Edition N°:2262 Le 25/04/2006 | Partager

. Le public contribue à hauteur de 1,4 milliard . Marina, golf, hôtels, palais de congrès... un programme intégré La mairie communique avec ses élus. Samedi 22 avril, les conseillers de la ville étaient convoqués à une réunion où ils ont eu droit à une présentation détaillée du PDRT (Programme de développement régional touristique). Le délégué du tourisme, auteur de la présentation, était très explicite, et les élus très convaincus et motivés. Et c’est le but de la rencontre puisque ce sont ces mêmes élus qui auront à décider, lors d’une prochaine séssion, de la contribution de la ville au PDRT. Un apport qui se chiffre à 201 millions de DH sur un total de près de 8 milliards de DH. A l’horizon 2012, les parties signataires(1) du contrat d’application du PDRT veulent faire de Casablanca une destination d’affaires et la transformer progressivement en destination de loisirs. Le concept retenu est: «Casablanca 2012: urbanisme, culture, tourisme et loisirs». Plusieurs lignes sont tracées dans ce sens: 1 million d’arrivées de touristes (le double par rapport à 2005), 3 millions de nuitées dans les hôtels classés (le triple par rapport à 2005) et une durée moyenne de séjours de trois jours. En termes d’argent, cela signifie 3,2 milliards de DH supplémentaires par an. Les promoteurs visent aussi un taux d’occupation minimum de 60% contre 50% en 2005 et une capacité de 20.000 lits hôteliers classés (9.334 en 2005). Ce qui se traduira par la création de 5.000 emplois directs et 25.000 indirects.Pour y parvenir, plusieurs «chantiers stratégiques d’intervention» sont mis en place. Il s’agit aussi de développer une offre hôtelière diversifiée. Les supports de cet objectif ne manquent pas. Il y va de la réalisation de Casa City Center qui «permettra de doter Casablanca d’un centre d’affaires et d’un espace touristique intégré d’une capacité hôtelière de 1.520 lits orientés 3, 4 et 5 étoiles», selon les termes du PDRT. La réalisation est assurée par le groupe Accor pour un montant de 960 millions de DH. La mise en exploitation est prévue pour 2009.Les autres chantiers prévoient la mise en place de complexes hôteliers avec 3 parcours de golfs de 72 trous, des équipements d’accompagnement et des résidences. Les sites d’accueil des complexes golfiques sont Dar Bouazza, Bouskoura et Mohammédia. L’autre levier du PDRT de Casablanca est constitué du développement de la zone d’El Hank où sera créer un espace touristique tourné vers l’océan. Et c’est la CDG qui en prend la charge. Le développement des zones de Zenata et d’Anfa est aussi prévu mais les modalités et les échéanciers ne sont pas encore arrêtés.


Marina

La marina fait également partie des chantiers stratégiques d’autant plus que les parties prévoient la création d’un programme touristique intégré d’une capacité de 1.100 lits hôteliers (4 et 5 étoiles et résidence touristique), d’un palais de congrès, d’un mall commercial, de plateaux de bureaux, de logements et d’une marina. En fait, le palais de congrès n’y était pas au départ intégré. Ce n’est qu’après discussion avec le Conseil de la ville, qu’il a été réinséré: «Dans nos discussions avec Al Manar(2), nous avons proposé d’intégrer le palais de congrès dans le site d’accueil de la marina», explique Mohamed Sajid, maire de Casablanca. Le coût de réalisation de la marina est estimé à 3,3 milliards de DH dont 1 milliard est pris en charge par la CDG.Ali JAFRY-------------------------------------------------------------------------------------------------(1) La wilaya, le Conseil de la région, le Conseil de la ville, le Conseil de la préfecture et le Conseil régional du tourisme. (2) C’est le nom de la filiale de la CDG qui prend en charge la réalisation de la marina.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc