×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Cabelec s'installe dans sa nouvelle usine à Bouskoura

    Par L'Economiste | Edition N°:52 Le 05/11/1992 | Partager

    Cabelec, société de production de faisceaux de câbles a transféré ses activités dans ses nouveaux locaux situés à Bouskoura. Un investissement de 90 millions de Dirhams a été réalisé à cet effet Pour 1992, ses dirigeants espèrent doubler le chiffre d'affaires , réalisé au cours de l'exercice précédent .

    CABELEC s'est réinstallée dans sa nouvelle usine située dans la zone industrielle de Bouskoura. La société occupe un terrain de 2,5 ha. Elle dispose d'une surface couverte de 10.000 m2 dont 7.200 destinés à l'atelier de production avec une possibilité d'extension de 3.600 m2.

    Une nouvelle impulsion

    Les nouvelles installations ont été réalisées sur la base d'un investissement global de l'ordre de 90 millions de Dirhams, “ faisant de Cabelec la plus grande unité de câblage pour "automobile du Maroc", souligne sa Direction

    A l'origine, Cabelec était installée dans la ville de Casablanca, boulevard Girardot. Elle a été créée en 1971. Son capital actuel est de 36 millions de Dirhams. Il est l'entière propriété de la société française Sylea (filiale à 60% du groupe Labinal, laquelle regroupe l'ensemble les sociétés du groupe spécialisées dans la production des systèmes de liaison électrique: câblages électriques pour l'automobile, petite commutation électrique, boîtes d'interconnexion et fusibles. Depuis 1988, Cabelec a connu une nouvelle impulsion. Du coup, “ l 'inadaptation des bâtiments à l'activité de câblage et le rythme de croissance de la société ont rendu nécessaire la construction de nouveaux locaux”, explique M. Abdelhamid Belahsen, Directeur Général de la société. Et de continuer, “la production de faisceaux de câbles est une activité à l'avant-garde de l'industrie. De fait, nous avons des impératifs de qualité très pointue relativement à notre marché. Le contrôle se fait a priori et la société mène une politique d'assurance qualité ”. Pour ce faire, le département en charge de ce domaine est séparé de celui de la production.

    La nouvelle unité industrielle a une capacité de 2.600 heures par jour. Elle est équipée de dix lignes de production comprenant 10 machines de coupes, 16 enrubanneuses automatiques, 200 postes de montage à contrôle intégré, 8 machines de bouchonnage, 8 enrubanneuses ordinaires, 20 presses de sertissage et 5 épierreuses à ultrasons.

    Ce parc machines permet de produire une vaste gamme de faisceaux de câbles, notamment pour la Citroën ZX, la Peugeot 106, la 205 et la 405. Le programme de production et les objectifs sont fixés par la société mère qui détermine la politique commerciale pour l'ensemble du groupe.

    Doubler le chiffre d'affaires en 1992

    La production, organisée selon le principe des flux tendus (élimination des stocks d'encours et de produits finis), est principalement destinée au marché étranger, français en particulier.

    Les premières exportations de la société remontent à 1978 et 1983, respectivement vers Talbot Poissy et PSA (Peugeot Société Anonyme) Mulhouse.

    Aujourd'hui, Cabelec réalise 95% de son chiffre d'affaires avec son client PSA dont elle est un fournisseur homologué. Le reste est écoulé sur le marché local, notamment auprès de la Somaca et des autres chaînes de montage.

    En 1992, les responsables envisagent de réaliser un chiffre d'affaires de 120 millions de Dirhams, soit le double du précédent exercice et 250 millions en 1993. Ce fort potentiel de croissance du chiffre d'affaires s'explique par le fait que “la demande de faisceaux de câbles évolue positivement, d'autant que les fonctions ont augmenté dans la voiture”, explique le responsable qualité de la société.

    De plus, de marché de PSA tient bon et le nôtre le suit", ajoute M. Belahsen. Cet objectif de croissance devrait faire passer l'effectif de la société à 500 personnes en fin 1992 et à 600 environ au terme de l'année 1993.

    Pour l'instant, il se situe à 425 personnes dont 58 cadres, soit un taux d'encadrement de 13,6%.

    Par ailleurs, un budget équivalent à 4%. de la masse salariale est alloué à la formation du personnel, affirme la Direction.

    Alié Dior NDOUR

    Le groupe Labinal

    Labinal est un groupe multinational implanté dans 14 pays. Il regroupe plus de 60 sociétés spécialisées dans l'aéronautique (moteur d'hélicoptères, systèmes, connecteurs, turbins auxiliaires), l'automobile (câblage, filtration et ralentisseurs poids lourds) et les turbins à gaz (moteurs électriques spéciaux). Son chiffre d'affaires de 1991 a atteint 10 milliards de Francs français, ou 16 milliards de Dirhams environ. Le groupe Labinal emploie plus de 17.500 personnes.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc