×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2316 Le 11/07/2006 | Partager

. Grosse amende à l’encontre de France TélécomLa justice française a confirmé une amende de 80 millions d’euros infligée à France Télécom pour abus de position dominante. Le Conseil de la concurrence avait sanctionné l’opérateur français le 7 novembre 2005 pour avoir fermé à ses concurrents l’accès au marché de gros de l’internet à haut débit par ADSL jusqu’en octobre 2002. Il avait jugé que ces pratiques de France Télécom, «extrêmement graves», avaient causé un «dommage important à l’économie». A cette date, le Conseil de la concurrence avait alors décidé la plus forte amende de son histoire. Mais trois semaines plus tard, ce record était pulvérisé par des amendes infligées à trois opérateurs de téléphonie pour entente illicite, qui restent le record actuel : 256 millions d’euros pour Orange (qui appartient France Télécom), 220 millions d’euros pour SFR et 58 millions pour Bouygues Telecom. . Les pilotes d’Iberia en grèveUne grève des pilotes d’Iberia contre la création de Catair, une compagnie à bas prix, a commencé le 10 juillet et devrait se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine. Et ceci après la rupture des négociations entre leur syndicat et la direction. Ce mouvement risque de conduire à l’annulation de 200 vols quotidiens et d’affecter quelque 200.000 passagers. Iberia a récemment envisagé d’éliminer les liaisons non rentables, notamment la plupart des vols réguliers au départ de Barcelone. . L’immigration booste la population italienne La population en Italie a augmenté en 2005 de 289.336 personnes à 58.751.711 habitants. Mais le solde entre les naissances et les décès reste encore négatif et entraînerait une réduction de la population sans l’apport de l’immigration. Depuis 1993 l’Italie enregistre des soldes négatifs naturels chaque année. La croissance de la population a été obtenue grâce à l’arrivée de 260.644 immigrés étrangers et à une rectification administrative des données de recensement portant sur 41.974 personnes, selon l’Istat.. Croatie: Un sommet régional sur la sécurité et l’élargissementUn sommet régional sur la sécurité et l’élargissement de l’Union européenne s’est ouvert le 10 juillet en Croatie. Il vise à réfléchir et à évaluer les efforts des pays du sud-est de l’Europe pour rejoindre l’Otan et l’UE. La Croatie a entamé les pourparlers d’adhésion à l’UE en octobre 2005 et elle espère rejoindre le bloc à la fin de la décennie. . Bénéfice record pour la plus grande banque du KoweïtLa Banque nationale du Koweït, plus grande banque de cet émirat du Golfe, a annoncé dimanche 9 juillet un bénéfice net record de 129 millions de dinars (446 millions de dollars) pour le premier semestre de 2006, en hausse de 32% par rapport à la même période de l’an passé. «Nos résultats cette année traduisent un boom observé dans tous les secteurs d’activités...», a expliqué la banque dans un communiqué, faisant état d’un important volume d’affaires provenant de nouveaux clients. La NBK a acquis au cours des deux dernières années une participation de 20% dans la Banque internationale du Qatar et 75% dans la Banque de crédit d’Irak. Poursuivant l’expansion de son réseau international, la NBK déjà présente à New York, Londres, Paris, Genève, au Liban, à Bahreïn et à Singapour, a procédé à de nouvelles opérations en Jordanie, Arabie saoudite et en Chine, signale le communiqué. Ses actifs s’élevaient à 22,9 milliards de dollars à la fin juin 2006, contre 18,6 milliards il y a un an. Fondée par d’influentes familles de commerçants en 1952, la NBK a été la première banque commerciale de cet émirat, avant de devenir l’une des plus grosses banques arabes. . Boom des cartes de crédit en IsraëlUn nombre croissant d’Israéliens ont recours à une carte de crédit depuis l’entrée en vigueur le 1er juillet d’une loi leur interdisant d’avoir un découvert bancaire, rapporte dimanche la presse économique. «Depuis quelques mois, les demandes de délivrance de cartes de crédit se multiplient», constate Tomer Rubenshtein, responsable marketing de la carte à la Leumi, la plus grande banque israélienne, dont les propos sont rapportés par le supplément économique du quotidien Haaretz (libéral). Selon lui, «cette tendance va encore s’accentuer dans les prochains mois lorsque les Israéliens commenceront à souffrir des répercussions de la réforme bancaire». «Les Israéliens vont continuer de chercher des alternatives pour remplacer leurs découverts bancaires», estime de son côté Shlomi Lahana, directeur général de la carte You, récemment introduite sur le marché.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc