×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

BCE: Prochaine hausse de taux dès août

Par L'Economiste | Edition N°:2316 Le 11/07/2006 | Partager

Inquiète des dangers de dérapage des prix, la Banque centrale européenne (BCE) a préparé le terrain à une nouvelle hausse des taux directeurs dès le début du mois d’août, plus rapidement que prévu par les économistes et les marchés. «Nous allons exercer une grande vigilance pour garantir que les risques pour la stabilité des prix ne se matérialisent pas». Le mot est lâché: dans le discours très codifié du président Jean-Claude Trichet, qui s’exprimait la semaine dernière lors d’une conférence de presse, «vigilance» signifie «hausse de taux imminente», à savoir probablement lors de la prochaine réunion du conseil des gouverneurs. La réunion de début août se tient traditionnellement via une conférence téléphonique. Pas cette fois. Les gardiens de l’euro ont décidé de se retrouver en personne au siège de Francfort, et le conseil sera suivi d’une conférence de presse, a précisé le Français. Un choix très inhabituel qui renforce la probabilité d’une nouvelle hausse de taux le 3 août. Plus tôt, la BCE avait décidé sans surprise de maintenir le principal taux directeur inchangé à 2,75%. Le précédent tour de vis remontait à début juin seulement. Dans le cycle actuel de hausses de taux entamé en décembre, l’institut a relevé d’un quart de point ses taux tous les trois mois. Les experts s’attendaient dans leur ensemble à ce qu’elle poursuive sur sa lancée, ce qui aurait signifié une nouvelle remontée lors de la réunion du 31 août. De nombreux économistes parient maintenant sur une augmentation de 25 points de base début août, le président de la BCE ayant précisé qu’une hausse de 50 points de base «ne correspondait pas au sentiment actuel» du conseil. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc