×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2288 Le 01/06/2006 | Partager

. Tunisie/Palestine: Le projet de référendum palestinien au centre Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a discuté, le 30 mai, avec le chef de l’Etat tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, de son projet de référendum pour résoudre la crise politico-financière dans les territoires palestiniens. L’entretien a aussi porté sur le «blocus financier et économique imposé au peuple palestinien». . Mauritanie: Publication de la nouvelle liste électoraleLe gouvernement mauritanien a publié, le 31 mai, la liste électorale. Elle servira pour les scrutins de la période de transition, notamment le référendum constitutionnel du 25 juin.Le nombre définitif d’électeurs inscrits est de 984.422 sur une population de 2,8 millions. . Nucléaire iranien: Les USA changent de stratégie Les Etats-Unis sont prêts à se joindre aux pourparlers multipartites sur le nucléaire avec l’Iran. Mais à condition que la Russie et la Chine soient d’accord pour des sanctions dans le cas où Téhéran refuserait de limiter ses ambitions dans ce domaine.. Le Vietnam et les Etats-Unis signent un accord commercialLe Vietnam et les Etats-Unis ont signé le 31 mai un accord commercial bilatéral qui devrait faciliter l’intrégration du pays communiste au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L’accord a été paraphé en fin de journée au Palais de la Réunification d’Ho Chi Minh-Ville (sud), d’où les derniers Américains avaient quitté le pays avant la chute du régime pro-américain de Saïgon en avril 1975. Le texte vise à accélérer les exportations vietnamiennes vers les Etats-Unis qualifiés de plus important marché mondial et, dans le même temps, à faciliter davantage l’accès des compagnies américaines à l’économie du Vietnam, qualifiée de plus dynamique de l’Asie du Sud-Est. Les Etats-Unis et le Vietnam avaient déjà signé un accord similaire en 2000, mais celui de mercredi devrait encore renforcer les échanges commerciaux, les services et les investissements bilatéraux, selon des experts. Il aidera aussi le Vietnam à franchir un obstacle majeur pour rejoindre l’OMC avant d’accueillir, en novembre prochain, le sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) auquel sont attendus plusieurs dirigeants dont le président américain George W. Bush. Après l’accord signé en avril avec le Mexique, les Etats-Unis étaient le dernier pays avec lequel Hanoï devait conclure des négociations bilatérales pour accéder au temple du commerce mondial. Le prochain obstacle à franchir pour le Vietnam est l’obtention du statut permanent de la nation la plus favorisée (PNTR) par le Congrès américain, qui ne manquera pas d’examiner de près la situation des droits de l’homme dans le pays. Le Vietnam, peuplé de 83 millions d’habitants, avait connu une croissance économique de 8,4% l’an dernier et son gouvernement souhaite maintenir ce rythme pour une industrialisation du pays à l’horizon 2020. . Passagers aériens: Nouvel accord pour le transfert de donnéesDes responsables américain et européen ont estimé, le 30 mai, que le transfert des données sur les passagers aériens au nom de la lutte antiterroriste se poursuivrait. Alors que la Cour européenne de Justice a jugé cette procédure illégale. Le commissaire européen à la Justice et la Sécurité Franco Frattini s’est dit persuadé qu’un nouvel accord serait obtenu dans les prochaines semaines. La Commission européenne va suggérer aux 25 de confirmer la remise aux Etats-Unis de données privées sur les passagers aériens, sans renégocier au fond l’accord avec Washington. . Bruxelles sanctionne les ententes illégalesLa Commission européenne a condamné, le 31 mai, cinq chimistes, dont Total et ICI, à une amende collective de 344,5 millions d’euros. Ils ont été reconnus d’avoir participé à une entente illégale sur le marché du verre acrylique. C’est le groupe français Total qui a écopé de la sanction la plus forte, via sa filiale Arkema, avec une amende de 219 millions à lui seul. Les britanniques ICI et Lucite devront payer respectivement 91,4 et 25 millions d’euros. La société irlandaise Barlo a été condamnée à une amende de 9 millions. L’allemand Degussa, qui a dénoncé le cartel, a lui aussi été condamné mais a été exempté d’amende, en raison des informations fournies qui ont permis de démanteler l’entente.. L’UE compte créer des stocks d’antivirauxLa Commission européenne a appelé, le 31 mai, les ministres européens de la Santé à prendre une décision pour vendredi 2 juin sur la création de «stocks stratégiques européens» d’antiviraux. Le but est de se préparer à une éventuelle pandémie de grippe liée à la grippe aviaire. A la demande des 25, la Commission a préparé un document qui détaille les «questions pratiques» liées à la constitution d’un tel stock. Les ministres de la Santé doivent l’examiner demain lors de leur réunion à Luxembourg. . France: Les incidents entre jeunes et policiers se poursuivent Des incidents entre jeunes et policiers ont éclaté, le 30 mai, pour la deuxième nuit consécutive, dans deux villes de la banlieue de Paris d’où étaient parties les violences qui avaient embrasé durant trois semaines les quartiers sensibles à travers la France. Quatre policiers ont été légèrement blessés, une dizaine de voitures ont été brûlées et cinq personnes ont été interpellées à Montfermeil et Clichy-sous-Bois.. La directive Bolkestein ressuscitée Le compromis trouvé, le 29 mai, par les 25 sur la directive services a été accueilli avec résignation par les patrons européens. Ces derniers voulaient un texte plus ambitieux. Tandis que les syndicats étaient favorables à une version moins libérale. Cette proposition inaugure une nouvelle étape vers la création d’un véritable marché intérieur des services dans l’UE.. La Lettonie repousserait à 2010 l’introduction de l’euro La Lettonie pourrait repousser l’introduction de l’euro à 2010 alors qu’elle comptait rejoindre la zone euro en 2008, a annoncé le 31 mai le Premier ministre Aigars Kalvitis. La Lettonie avait jusqu’à présent répété qu’elle voulait adopter l’euro le 1er janvier 2008. Mais ce projet a été remis en cause par une inflation trop forte, 7% en 2005, la plus forte dans l’UE. Kalvitis estime que l’euro devrait être adopté simultanément par les trois pays baltes, la Lettonie, l’Estonie et la Lituanie, qui ont rejoint l’UE en 2004. Les voisins de la Lettonie, l’Estonie et la Lituanie voulaient adhérer à la zone euro le 1er janvier 2007. Mais les deux pays n’ont pu respecter les limites fixées à l’inflation. Ils se sont heurtés à l’intransigeance de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne, qui ont exigé le respect complet de toutes les conditions posées pour l’entrée dans la zone euro. Le Premier ministre lituanien Algirdas Brazauskas a ensuite déclaré que la Lituanie n’introduirait pas la monnaie unique européenne avant 2009. L’Estonie souhaite entrer dans la zone euro dans moins un an. Mais elle n’est pas sûre de pouvoir respecter les critères d’inflation.. La BCE alloue 40 milliards d’eurosLa Banque centrale européenne (BCE) a alloué mercredi 31 mai, 40 milliards d’euros lors d’une opération de refinancement sur trois mois, marquée par une très légère tension sur les taux. Le taux marginal est ressorti à 2,87% contre 2,76% lors de la dernière opération de ce type il y a environ un mois, tandis que le taux moyen pondéré a progressé de 2,78 à 2,88%. La hausse des taux lors de l’adjudication confirme que les opérateurs misent sur une nouvelle hausse de taux modérée de la BCE d’ici trois mois. La majorité des analystes table sur un relèvement des taux lors de la prochaine réunion du conseil des gouverneurs de la BCE qui se tiendra en juin à Madrid. . Institution internationale islamique La Banque islamique de développement a annoncé le 29 mai au Koweït la création d’une institution internationale islamique pour le financement des échanges commerciaux entre les pays membres. La nouvelle institution a un capital autorisé de 3 milliards de dollars et un capital souscrit de 500.000 dollars, a indiqué le président de la banque, Ahmed Mohammad Ali.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc