×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:2874 Le 06/10/2008 | Partager

    . Rencontre des directeurs des programmes du MCCLes directeurs des programmes-MCC (Millennium Challenge Corporation) dans 18 pays signataires, dont le Maroc, se sont réunis la semaine dernière à Washington. La rencontre a été marquée par la présentation des expériences et méthodes de gestion de ce programme dans certains pays, notamment le Mozambique, l’Arménie et le Salvador. La réunion «vise à rassembler les directeurs des programmes MCC au niveau de tous les pays», a déclaré Muneera Salem-Murdock, directeur de MCC-Maroc, rappelant que des contrats (Compacts) ont été signés avec le Royaume «il y a déjà 3 ans». La signature du dernier contrat remonte au 31 août 2007, mais son entrée en vigueur a eu lieu le 15 septembre dernier, a-t-elle dit, ajoutant à cet égard que «le vrai programme, à savoir le programme exécutif, vient ainsi de commencer». «Toutes les activités prévues dans ce contrat doivent être réalisées sur une période de 5 ans», a souligné Murdock. Rappelons que le contrat MCC-Maroc est doté d’un montant de 697,5 millions de dollars, répartis entre 300,90 millions pour l’arboriculture, 116,17 pour la pêche artisanale, 111,87 pour la promotion de l’artisanat à Fès, 46,20 pour développer les services financiers des micro-entreprises et 33,85 pour le soutien de deux initiatives, à savoir «Moukawalati» et l’INDH.. Biodiversité: Congrès international en Afrique du Sud Plus de 300 responsables politiques, scientifiques, exploitants agricoles et autres personnes impliquées, venus de 15 pays d’Afrique et d’Allemagne se sont réunis du 29 septembre au 3 octobre, pour un congrès international qui s’est déroulé à Spier, Stellenbosch, en Afrique du Sud pour débattre des moyens susceptibles d’assurer la survie des populations africaines en préservant la biodiversité. Des organisations internationales (Unesco, Nepad, Geoss, WWF) étaient également présentes à ce congrès de haut niveau.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc