×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bancassurance
    AWB, BMCE, BP: leaders incontestés

    Par L'Economiste | Edition N°:2925 Le 22/12/2008 | Partager

    . Elles réalisent, à elles seules, 86,72% du chiffre d’affairesLe leader des banques sur la vente de produits d’assurances est Attijariwafa bank (AWB). Celle-ci distribue en fait les offres de sa filiale Wafa Assurance. La part de marché de AWB dans la bancassurance est estimée, pour l’exercice 2007, à 43,63% selon les données de la Daps. Ainsi, la banque a réalisé un chiffre d’affaires de 1,83 milliard de DH en évolution de près de 70% par rapport à 2007. La deuxième banque en termes de chiffre d’affaires est BMCE Bank. Celle-ci détient une part de marché de 28,73% à 1,2 milliards de DH de primes émises. L’évolution du CA entre 2006 et 2007 est de près de 60%.Banque Populaire (BP) ferme le trio de tête avec 620 millions de DH de chiffre d’affaires et 14,72% de part de marché. Ainsi, les trois premières réalisent 86,72% du chiffre d’affaires de la bancassurance. Elles devancent de très loin la concurrence puisque la quatrième de la liste, SGMB, ne détient que 3,34% de part de marché à près de 142 millions de DH. Mais entre chiffre d’affaires et profit, il y a toujours une différence. C’est en fait un indicateur efficace de la productivité d’une offre commerciale. Ainsi, le champion en la matière est incontestablement la Banque Populaire. Celle-ci se place en deuxième place quant à la somme des commissions perçues bien qu’étant à presque dix points d’écart de part de marché par rapport à AWB, le leader. La banque surclasse ainsi BMCE Bank et talonne AWB. Le total des commissions perçues par BP au titre des ventes des produits d’assurance s’élève à près de 41 millions de DH. celles-ci de AWB et de BMCE Bank se chiffrent respectivement à 50,5 et 35 millions de DH. En termes de part de marché sur ces commissions, AWB arrive en tête avec 29,54%, BP est deuxième avec 23,92%. BMCE Bank est troisième avec 20,41% de part de marché. Crédit du Maroc (CDM) et BMCI semblent aussi réaliser une importante productivité sur les ventes de produits d’assurance. Les deux banques accaparent respectivement 6,16% et 11% du total des commissions perçues alors qu’en termes de part de marché elles ne détiennent que 3,34% pour BMCI et 2,62 pour le CDM. SGMB, bien que quatrième opérateur de bancassurance en termes de chiffre d’affaires, est pratiquement dernière pour ce qui est des commissions. Ce changement de classement en passant du chiffre d’affaires aux commissions perçues peut s’expliquer par le niveau de rémunération exigée par l’une ou l’autre banque pour la revente des produits des assureurs. Cela peut renseigner les politiques de prix des uns et des autres en la matière. Cela va de l’écrémage au hard discount en passant par des prix de moyen de gamme. Les produits d’assurance étant plus ou moins standard indépendamment de l’établissement émetteur, le prix se trouve ainsi être le premier de différenciation.Les chiffres de la Daps montrent que les banques perçoivent 15,42% du montant global des commissions servies par les assureurs à l’ensemble des intermédiaires du marché au titre de l’exercice 2007. Cela représente un montant de 1,5 milliard de DH.Nabil TAOUFIK

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc