×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Automobile: La location longue durée fait sa percée au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1658 Le 09/12/2003 | Partager

. Avec ses 7.000 véhicules, le marché demeure timide, mais à fort potentiel C’est à Marrakech que le groupe Arval PHH, spécialisé dans la location de véhicules à longue durée, a choisi de réunir ses dirigeants et cadres de toutes ses filiales européennes. Une réunion annuelle qui permet, entre autres, aux différentes directions de faire le point sur les fonctions et les métiers du groupe. Arval PHH s’est installé en propre à Casablanca en ouvrant une filiale depuis un an déjà. La rencontre de Marrakech a été l’occasion de présenter les réalisations. “Un résultat positif avec un parc de 500 véhicules et un portefeuille d’une quarantaine de clients”, indique fièrement Manar Talhi, directeur général d’Arval PHH Maroc. “Et nous comptons parmi eux de grandes entreprises publiques comme les Autoroutes du Maroc, le LPEE, l’OCP… et aussi des privés comme Accor, Somepi…” Les perspectives de croissance sont grandes, estiment les responsables de l’entreprise, qui ambitionnent de tripler le volume en 2004. Actuellement, le nombre de véhicules loués en longue durée avoisine les 7.000 au Maroc, un marché au demeurant faible pour un groupe comme Arval qui gère quelques 700.000 véhicules. De plus, le Maroc est bien loin des situations sur les marchés internationaux, comme par exemple en France. Celui-ci dispose de plus d’un million de véhicules loués en longue durée (LLD). La formule y a été introduite, il y a 12 ans maintenant. Aux USA, le LDD couvre 80% des besoins du marché. Evidemment, le concept existe depuis une trentaine d’années. Au Maroc, la formule a été récemment introduite avec l’installation en propre des entreprises spécialisées dans ce secteur. L’ouverture du marché marocain et l’arrivée de plus en plus de multinationales sont autant de perspectives à ne pas rater. D’après Talhi, les entreprises même nationales y adhèrent facilement. “La meilleure preuve, sont les PME qui s’intéressent fortement à la formule”, insiste-t-elle. Donc de grandes perspectives pour le Maroc, mais à condition de résoudre quelques détails qui font grincer les dents des professionnels de la LLD. Talhi, qui porte ici aussi la casquette de présidente de l’Analog (association des loueurs longue durée), cite pêle-mêle le caractère récent de la profession que l’on assimile aux locations courte durée (touristiques). “De fait, nous sommes assujettis aux mêmes contraintes comme pour les visites techniques tous les six mois, le renouvellement d’autorisation annuelle ou des retards pour l’immatriculation des véhicules…” Maintenant qu’ils sont regroupés en association, les professionnels de la LLD souhaitent avoir plus de poids pour mettre en valeur la particularité du métier et défendre ses intérêts. Autre objectif: mettre en oeuvre des solutions et prestations adaptées au profit des PME/PMI.


Carte de visite

Arval PHH est une filiale de BNP Paribas créée en 1989. Elle s’est implantée depuis dans 16 pays européens et a introduit sa première opération en marché externe au Maroc avec sa filiale à Casablanca. En 2003, son parc automobile sur tous ses marchés atteint les 700.000 véhicules, dont près de 200.000 en France. Au Maroc, la filiale d’Arval est en actionnariat avec la BMCI Bank.Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc