×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Arts plastiques: Gamoral de miel et d'ombre

Par L'Economiste | Edition N°:25 Le 16/04/1992 | Partager

Du miel dans la peinture de Gamoral? Simplement, et pour reprendre le titre d'une de ses toiles, une autre façon de parler d'effets d'ombre et de lumière. Surtout, le moyen pour l'artiste d'exprimer, en deux mots, toute la sensualité du corps humain, qui constitue sa matière première, le point de départ de son oeuvre picturale.

Nul besoin d'être expert pour ressentir, comprendre et apprécier la peinture de Gamoral. Les lignes qu'il trace parlent d'elles mêmes: silhouettes anthropomorphes, cour-bes suggestives, formes très vite reconnaissables... Peinture de Nus? Cette approche permet, sans doute, un premier niveau de lecture, mais s'avère bientôt superficielle.
Ce sont bien là des corps mais toujours recomposés, redéfinis en quelque sorte... Ceci est un dos, cette ligne est bien celle d'une colonne vertébrale mais l'ensemble est traité à la manière d'un relief quasi géographique, parcouru d'une faille, qu'un autre regard pourrait tout aussi bien traduire en ligne de crête... Et voici un homme et une femme fondus en une étreinte, suggérée par trois lignes dont chacune semble être l'écho de l'autre .
Puis on découvre la couleur: très travaillée, complexe, subtile. L'emploi de l'acrylique confère d'ailleurs à ces peintures une texture, un relief particulier. Mais pourquoi l'acrylique plutôt que l'huile, dans la plupart des toiles exposées?
Gamoral répond que l'acrylique permet de travailler plus vite, de laisser libre cours à la fulgurance du geste, c'est à dire de s'exprimer avec plus de force mais sans pour autant renoncer à certaines techniques plus douces, propres à la peinture à l'huile, le glacis par exemple qui donne à ses couleurs une remarquab-le transparence.
Alors on réalise combien la couleur détermine, dans une très large mesure, le travail de composition. Prenant forme, devenant volume, relief, tour à tour investie d'une valeur d'ombre ou de lumière, elle devient pour finir émotion pure, indépendante du sujet originel et se prête ainsi à toutes les interprétations, à toutes les lectures.
Des corps nus? Pas du tout! Sur certaines toiles, on serait presque tenté de voir des mannequins drapés de lumière, dans des ébauches de dessins de mode,de quoi faire le bonheur de stylistes en mal d'inspiration...
Alfonso Gamoral est né à Madrid en 1949. C'est là qu'il obtient son diplôme des Beaux Arts, avant de rejoindre le courant "Informaliste" espagnol. A ses côtés, d'autres peintres mais aussi des cinéastes, des auteurs et comédiens de théâtre, des poètes, etc, tous en rupture avec la culture officielle.
Au début des années 70, Gamoral découvre les oeuvres de Millares et de Tapies, autant de rencontres qui vont déterminer son orientation, son style. Plus tard, l'apport des expressionnistes américains, Pollock et De Kooning en tête, va notablement contribuer à élargir le champ d'action de l'artiste, le conduisant vers une certaine forme d'expressionnisme lyrique.
Mais Gamoral cuvée 92, c'est surtout l'aboutissement d'une tout autre recherche. On découvre en effet, à côté de peintures vibrantes, exubérantes, des couleurs plus sourdes, des formes moins tranchées, nettement moins vives... Les corps semblent se fondre dans la toile, les silhouettes s'estompent, le silence s'installe.
Et Gamoral parait avoir atteint son but: loin du bruit et de la fureur du monde, il réussit à faire taire les vibrations de la chair. Là, plus question de figuration ni de ressemblance: l'abstraction s'installe, et la beauté n'a plus pour seul support que l'absolu de l'effort intellectuel, purement et essentiellement esthétique.

Driss MASSAOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc