×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Antiterrorisme: Le monde dépensera 191 milliards en 2005

Par L'Economiste | Edition N°:2030 Le 27/05/2005 | Partager

. Ce chiffre va tripler dans une décennie, selon une étude américaineLe monde entier va dépenser en 2005 environ 191 milliards de dollars pour se défendre contre le terrorisme et ce chiffre va presque tripler au cours de la prochaine décennie, assure un cabinet privé américain. Selon cette étude, réalisée par la société «Homeland Security Research Corporation (HSRC)» de Washington, les Etats-Unis vont prendre en charge cette année 44% de ces dépenses soit environ 84 milliards de dollars. En 2010, HSRC évalue à quelque 350 milliards de dollars les dépenses consacrées à la défense antiterroriste dans le monde (dont 36% payées par les Etats-Unis). Ce chiffre devrait dépasser 517 milliards (35% pour les USA) en 2015. Pour parvenir à ces chiffres, les experts de la société ont additionné les dépenses estimées de «Sécurité intérieure» (Homeland Security), c’est-à-dire «les activités de contre-terrorisme d’une nation, à l’intérieur de ses frontières, par les autorités civiles» et les dépenses de «Défense intérieure» (Homeland Defense), c’est-à-dire les activités antiterroristes d’une nation et de son armée à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières. Ces calculs ont été réalisés dans l’hypothèse qualifiée de «tension persistante», avec des attentats terroristes mais en l’absence d’attaque majeure du type 11 septembre ou pire. «Mais en tenant compte du fait que quelques terroristes déterminés utilisant des techniques peu sophistiquées peuvent infliger des dommages dévastateurs, la probabilité d’un scénario plus noir de crise majeure reste très élevée pour la période 2006/2015 et doit être sérieusement prise en compte» estime Dan Inbar, président de la société. Ce rapport de 400 pages, présenté comme une première mondiale et destiné avant tout au florissant secteur de la défense et de la sécurité américains, est vendu par HSRC à 3.950 dollars. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc