×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2030 Le 27/05/2005 | Partager

. Grippe aviaire: La Chine met au point deux vaccins Des scientifiques chinois ont développé deux vaccins dont ils assurent qu’ils pourront endiguer la propagation du virus H5N1 de la grippe aviaire chez les oiseaux et les volailles, a rapporté jeudi 26 mai l’Agence Chine nouvelle. Selon la directrice du Laboratoire national de référence sur la grippe aviaire, Chen Hualan, les tests effectués sont satisfaisants et les nouveaux vaccins ont reçu l’autorisation du ministère de l’Agriculture pour être commercialisés.   «Les expériences montrent que l’efficacité des nouveaux vaccins pour prévenir une infection par le virux H5N1 est de 100%», a déclaré Chen Hualan. . Hydraulique: L’Algérie investit 4,5 milliards de dollars sur 4 ans L’Algérie va investir 4,5 milliards de dollars en 4 ans dans le domaine de l’hydraulique, notamment la mobilisation des ressources en eau, le transfert et la production d’eau potable, a indiqué mercredi 25 mai le ministère algérien des Ressources en eau. Parmi les grands chantiers prévus dans les 4 années à venir, figurent la construction de huit barrages, le lancement de travaux d’adduction et de transfert d’eau, la mise en service de dix grandes unités de dessalement d’eau de mer et la construction de 27 stations d’épuration. . Le secteur bancaire italien dans la tourmenteLe patron des patrons italien Luca Cordero di Montezemolo a vivement critiqué, le 26 mai, les manoeuvres ayant entouré les efforts pour préserver des banques italiennes contre des prises de contrôle étrangères. Cela «n’a pas été un joli spectacle: nous n’y avons rien gagné», a-t-il affirmé.«Une bataille malvenue en faveur de l’italianité des banques s’est déchaînée, faite de déclarations intempestives de la part de responsables politiques italiens et étrangers à l’occasion des offres publiques d’achat sur deux banques nationales», a déclaré Montezemolo, lors d’une assemblée de la Confindustria, le patronat italien. Il faisait allusion aux manoeuvres ayant entouré les offensives menées par le groupe néerlandais ABN Amro sur Banca Antonveneta et par l’espagnol BBVA sur Banca Nazionale del Lavoro (BNL).Montezemolo a souligné que cela démontrait la nécessité d’avoir des règles et des autorités capables et indépendantes pour les faire respecter.Pour sa part, Bruxelles a demandé à l’Italie des clarifications sur le fonctionnement du secteur bancaire transalpin, après les remous autour des banques Antonveneta et BNL. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc