×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: Accor investit dans l’insertion des jeunes diplômés

Par L'Economiste | Edition N°:2163 Le 02/12/2005 | Partager

. L’opérateur a inauguré mercredi une académie de formationTAMBOURINS, fanfare et gnaouas… L’inauguration de l’Académie Accor (cf www.leconomiste.com) à Agadir s’est faite en grandes pompes mercredi dernier. Une cérémonie qui a réuni autour de Marc Thépot, DG d’Accor, les représentants des autorités locales, Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle ainsi que Saïd Oulbacha, secrétaire d’Etat à la formation professionnelle. Les gestionnaires et opérateurs de la ville étaient également présents. L’importance donnée à l’ouverture d’un tel établissement, qui a reçu ses premiers séminaristes dès juin dernier, n’est pas le fait du hasard. La structure a pour ambition de répondre aux besoins en formation continue non seulement du groupe mais aussi d’offrir ses prestations aux autres établissements du secteur touristique. Il s’agit aussi de contribuer à l’insertion des jeunes dans la vie active et de renforcer les sources de recrutement d’Accor à travers le centre de formation par apprentissage (CFA). A ce titre, une convention a été conclue entre l’Académie, le secrétariat d’Etat en charge de la formation professionnelle et la GTZ. Des partenaires qui vont apporter l’assistance technique nécessaire à ce projet. Dans un premier temps, il est prévu la formation de 156 jeunes. Le programme, d’une durée globale de trois ans, alliera à la fois pour chaque candidat des cours au sein du CFA mais aussi des stages dans les unités du groupe. Le tout étalé sur un an. Dans les prochaines années, les jeunes à transiter par le CFA avant de décrocher un travail dans le tourisme seront sûrement plus nombreux en raison des investissements hôteliers en cours et à venir dans le Royaume. «A lui seul, le groupe va créer dans les quatre prochaines années 1.500 emplois en raison de ses quatorze projets en cours», précise Marc Thépot. Pour le manager, l’installation d’un outil de formation a autant d’importance que la construction d’un hôtel car la formation de personnels est aujourd’hui un élément de différenciation entre les établissements hôteliers. «C’est même le talon d’Achille du plan Azur, et Accor veut s’inscrire dans la genèse de ce programme», poursuit Thépot. A noter que c’est à l’hôtel Ibis d’Agadir que l’Académie Accor a été implantée. Outre le centre de formation par apprentissage, la structure est composée de six salles de réunion dont un laboratoire informatique. Elle a nécessité une enveloppe de 2 millions de DH pour son aménagement et son équipement.De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc