×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

L’Otan fait front commun contre la Russie

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4810 Le 11/07/2016 | Partager
Quatre bataillons multinationaux déployés en Pologne et dans les pays baltes
Une mobilisation sans précédent depuis la guerre froide
La mission de «Soutien Résolu» à l’Afghanistan sera maintenue jusqu’en 2017
otan.jpg

De gauche à droite, le Premier ministre italien, Matteo Renzi, son homologue anglais, David Cameron, le président ukrainien, Petro Porochenko, le président américain, Barack Obama, la Chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français François Hollande. Ils étaient réunis les 8 et 9 juillet derniers à Varsovie, qui accueillait pour la première fois un sommet de l’Otan (Ph. AFP)

BIEN qu’ils ne la considèrent pas comme une menace «directe et immédiate», les 28 pays de l’Alliance atlantique Nord (Otan) ont décidé d’unir leurs forces, afin de contrer les appétits de la Russie. Les représentants de l’Otan, dont 18 présidents et 21 premiers ministres, se sont réunis les 8 et 9 juillet à Varsovie, un lieu hautement symbolique. «La Pologne est l’un des piliers du flanc oriental de l’OTAN», a déclaré le président américain Barack Obama, vendredi dernier. «Le pays participe à notre système de défense contre les missiles balistiques qui peuvent être tirés de l’Iran», a-t-il rajouté. Les Etats-Unis ont décidé d’y déployer 1.000 soldats américains, pour renforcer le flanc oriental face à la Russie. Lors de sa réunion, l’Alliance a décidé d’envoyer au total quatre bataillons multinationaux en Pologne et dans les pays baltes, commandés par les Etats-Unis, le Canada, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Les 28 chefs d’Etat et de gouvernement lancent ainsi un défi sans précédent depuis la guerre froide à Moscou. La France et la Belgique mobiliseront chacun 150 soldats, contre 650 pour la Grande-Bretagne, qui dépêchera 500 hommes en Estonie et 150 en Pologne.
L’Otan a, en outre, signé une déclaration commune avec l’Union européenne, sur le raffermissement de leur coopération pratique dans plusieurs domaines. Dont la cybercriminalité, la sécurité maritime, les menaces hybrides, et le renforcement de l’industrie de défense. «Nous pensons que le moment est venu pour donner un nouvel élan et un nouveau contenu au partenariat stratégique entre l’Otan et l’UE», précise le texte de la déclaration.  
Les pays de l’Alliance ont, par ailleurs, décidé de prolonger jusqu’en 2017 la mission «Soutien Résolu» en Afghanistan (formation et conseil aux forces afghanes), et jusqu’en 2020 l’aide financière aux forces armées et à la police afghanes. Actuellement, 12.000 hommes, en majorité américains (8.400), y sont déployés. Le financement accordé est de près de un milliard de dollars par an, hors Etats-Unis qui fournissent à eux seuls 3,5 milliards de dollars annuellement.  L’Otan avait mis fin à sa mission de combat dans le pays (déclenchée après les attentats du 11 septembre 2001) fin décembre 2014, pour la remplacer par le «Soutien Résolu», basé sur l’assistance à l’armée. A terme, les alliés souhaitent transformer cette présence en mission civile.
L’Alliance a également fait part, samedi, de sa volonté «de renforcer les capacités de défense et les domaines de coopération sécuritaire avec les partenaires régionaux», dont le Maroc, la Jordanie, la Tunisie et l’Irak. 
Une délégation marocaine, conduite par le ministre délégué en charge de l’administration nationale, Abdellatif Loudyi, a pris part aux travaux du sommet de l’Otan. Le prochain se tiendra en 2017 à Bruxelles.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc