×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossier Spécial

Ingénierie informatique
Une filière qui embauche

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4804 Le 28/06/2016 | Partager
L’entreprise nécessite de plus en plus de compétences en technologie
Des formations émergent, un master of science à Supinfo
Des débouchés certains avec les nombreuses SSII implantées au Maroc
ingenierie_informatique_004.jpg

Les profils dans cette filière sont tellement prisés que les entreprises les embauchent dès leur 4e année (Ph. ERI)

Des carrières plutôt axées vers l’ingénierie informatique. Voilà à quoi se destinent les étudiants de Supinfo International University à Casablanca et Rabat. Depuis son ouverture en 1965 à Paris, l’établissement compte aujourd’hui 36 campus à travers le monde, ce qui permet une mobilité internationale unique dont ont bénéficié plus de 300 étudiants marocains. Avec des cours et examens ainsi normalisés au niveau de l’ensemble des campus Supinfo, la formation est assurée exclusivement par des consultants experts et délivre un diplôme Master of science, certifié et reconnu au plus haut niveau par l’Etat français, et un diplôme marocain accrédité. Manager des entités de Casablanca et Rabat, Amine Zniber explique que «l’une de nos forces est cette flexibilité de pouvoir s’adapter continuellement à un domaine qui ne cesse d’évoluer. Le programme étant, chaque année, réadapté en fonction des besoins des entreprises, après études, pour mieux appréhender leurs demandes. Cela nous permet de former des étudiants avec un profil répondant concrètement aux besoins du marché de l’emploi».
La bonne nouvelle est que ce marché de l’ingénierie informatique est en plein essor au Maroc et continuera de l’être. Le monde tend vers plus de technologie et en demande de plus en plus d’ingénieurs informaticiens compétents pour répondre à ces contraintes. Les débouchés sont donc la force de cette filière avec de nombreuses sociétés de services informatiques (SSII) étrangères pour la plupart mais également nationales, implantées dans le Royaume depuis quelques années. Ces sociétés travaillant avec des banques, assurances, opérateurs télécoms, ministères ou organismes publics. «Si des entreprises comme ATOS, Capgemini, SQLI, sont celles qui embauchent le plus nos étudiants, une partie d’entre eux se lancent dans l’entrepreneuriat en créant leurs propres entreprises. Aujourd’hui, nous n’arrivons d’ailleurs plus à répondre aux nombreuses demandes de recrutement. Les sociétés recrutent nos étudiants dès la 4e année en leur proposant un stage à temps partiel, de 2 jours par semaine. Une fois en 5e année, nos étudiants passent leur projet de fin d’étude au sein de cette même société et sont automatiquement embauchés».
Une filière pleine de promesses donc, mais qui a un coût. Frais de pré-inscription inclus, l’année d’étude est à 54.000 DH. Les étudiants méritants bénéficiant depuis 2008 d’un système de bourse. Pour bien s’orienter, Zniber dresse un portrait qui doit «combiner 2 qualités: la passion et la curiosité. La grande majorité de nos étudiants ont en commun de se passionner pour l’informatique. Ils peuvent rester des heures à tenter de comprendre comment fonctionnent les choses pour proposer de nouvelles idées et de nouvelles approches. Par ailleurs, l’informatique est un domaine évolutif, si une personne ne cherche pas à s’auto-former, elle deviendra vite obsolète».

Cursus à distance

Ou Virtual Campus. Les étudiants qui désirent poursuivre des études à Supinfo peuvent le faire également à distance et bénéficier du même diplôme et du même programme que ceux qui sont inscrits sur les campus physiques. Les professeurs assurent les cours sous forme de webinaire en live avec les participants. Ces derniers peuvent poser leurs questions directement. Ce cursus est essentiellement destiné aux cadres en exercice qui veulent préparer un diplôme en formation continue.

Formations citoyennes

Cette année Supinfo Maroc a organisé la 1re édition de Share IT, des ateliers gratuits et ouverts à toutes personnes intéressées: étudiants, cadres, entrepreneurs, salariés… Des sessions de formations tournées vers 4 technologies phares du moment: Odoo, Docker, Drupal et Hadoop. «Cette 1re édition s’est clôturée avec un fort succès et un taux de participation que nous ne pensions pas atteindre», avoue Zniber. Supinfo Maroc ayant ainsi formé gratuitement cette année plus de 300 informaticiens grâce à ses partenaires pédagogiques locaux.

Télécharger l'intégralité du dossier spécial sous format Pdf

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc