×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    IT: L’Apebi s’attaque au e-commerce

    Par Amine ATER | Edition N°:4792 Le 10/06/2016 | Partager

    La Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi) continue à étendre son périmètre d’influence au niveau des IT. Après la signature de contrat de performance visant le segment de l’offshoring avec la tutelle et l’organisation d’un salon international dédié à l’IT (qui se tiendra en septembre prochain à Casablanca), la Fédération s’attaque aux segments du e-commerce et médias. Une démarche qui a poussé l’Apebi et l’association Le Maroc Digital (LMD), un réseau d’entrepreneurs du digital, à signer une convention visant à mutualiser les efforts pour dynamiser la croissance des médias en ligne et du e-commerce. «Ce partenariat  a été mis en place pour consolider les efforts de nos deux entités sur l’e-commerce et la publicité sur internet. Cette phase de structuration devrait être complétée par des accords avec le GAM, la CGEM ou encore le ministère de l’Industrie», précise Larbi Alaoui Belrhiti, président de la LMD.
     Le commerce en ligne a, rappelons-le, dépassé le seuil de 1,3 milliard de DH de chiffre d’affaires en 2015. Il n’empêche que le e-commerce marocain a pour particularité de privilégier le paiement en cash. En effet, plus de 90% des transactions en ligne sont payées en espèce à la livraison. Or, sur la base d’expériences internationales, la montée en puissance du commerce en ligne est tributaire de la multiplication des canaux de paiement.
    En clair, cela signifie la sensibilisation de particuliers, entreprises et administrations au paiement via carte bancaire (en ligne), GAB, services e-banking et M-banking… Pour y arriver, LMD et l’Apebi ont mis en place une commission qui a pour priorité de mettre en place un label de qualité pour le e-commerce. S’y ajoutent la promotion d’une fiscalité avantageuse pour l’activité, l’amélioration du paiement sur internet ou encore le développement d’une logistique dédiée. Les deux associations ont également mis en place une commission média qui devra instaurer une transparence sur les audiences des médias en ligne et sur leurs grilles tarifaires pour la vente de publicité ou encore repenser le modèle de rémunération des agences et éditeurs digitaux.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc