×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Universités citoyennes
Sahara, COP22, humanités… les débats foisonnent

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4789 Le 07/06/2016 | Partager
UEMF, UPF, FST… initient des conférences ponctuelles
Objectif: développer la pensée collective et animer la ville

Le concept de l’Université citoyenne se duplique à Fès. Plusieurs écoles privées et universités s’approprient cette démarche afin de susciter le débat et promouvoir de nouvelles idées. Pionnière dans l’instauration de panels studieux, HEM a inauguré la saison avec une conférence de Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès, qui a présenté sa vision et ses projets pour la ville. S’en sont suivies d’autres conférences de l’Université Euromed de Fès, la Faculté des sciences et technique (FST) ou encore l’Université privée de Fès (UPF Technologia). Cette dernière a organisé récemment un évènement sous le thème:  «les derniers rebondissements du dossier du Sahara marocain». «Nous nous sommes inspirés du discours du Roi sur la marocanité du Sahara lors du premier sommet Maroc/pays du Golfe, sans précédent dans l’histoire politique arabo-musulmane, surtout après la position du secrétaire général sur la légitimité du Sahara», indique Mohamed Aziz Lahlou, président de l’UPF. Et de poursuivre: «le soutien des pays du Golfe vient réaffirmer leur engagement historique avec le Maroc, comme les délégations d’Arabie saoudite, du Koweït, du Qatar, du Sultanat d’Oman et des Emirats, qui ont participé à la Marche verte lancée en 1975 pour la récupération des provinces du Sud».  Pour clarifier les derniers rebondissements de l’affaire du Sahara marocain, l’UPF a invité Docteur Kenza El Ghali, vice-présidente du Parlement, et Mahboul Fatima, Experte auprès des Nations Unies. Leurs interventions ont été rehaussées par la projection d’un film sur le Sahara devant plus de 400 étudiants et invités.
De leur côté, l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès et l’Institut français de Fès ont initié une conférence sous le thème: «Science et humanités».  Animée par Fouad Laroui, celle-ci a été l’occasion de revisiter le parcours exceptionnel de cet écrivain. Marocain de naissance, ingénieur et économiste de formation, professeur de littérature à l’université d’Amsterdam, romancier de langue française, poète de langue néerlandaise, éditorialiste, critique littéraire, Laroui court le monde, chargé de son sac de voyage et de sa vaste culture. Entre autres textes, il est l’auteur de La Femme la plus riche du Yorkshire (2008), Le jour ou Malika ne s’est pas mariée (2009), Une année chez les Français (2010), La vieille dame du riad (2011) et L’Étrange affaire du pantalon de Dassoukine (2012) qui a reçu le prix Goncourt de la nouvelle, Les tribulations du dernier Sijilmassi, Julliard, 2014... C’est ainsi qu’il a été présenté par Mostapha Bousmina, président de l’UEMF. «Vous lire est toujours un plaisir et beaucoup d’humour», lui a-t-il lancé. A noter qu’il ne se passe pas une semaine sans que l'Université Euromed de Fès (UEMF) ne soit au-devant de la scène. Signatures de partenariats, conférences-débats, réceptions d’hôtes de marque… l’agenda des dirigeants de la jeune Université est bien rempli. Pour son président, «c’est à travers ces conférences et débats fructueux qu’on pourrait développer la pensée collective et rendre à Fès son lustre d’antan».   
Pour leur part, les élèves ingénieurs de la Faculté des sciences et techniques de Fès (FSTF) se sont penchés dernièrement sur la COP22. C’était lors de la 4e édition du forum USMBA/FSTF-entreprises, tenu sous le thème «Pré-COP22 : stratégie énergétique marocaine, une vision royale dans un cadre mondial».Pour Mustapha Ijaali, doyen de la FSTF, «ce thème est d’actualité internationale notamment avec la tenue de la conférence mondiale sur le climat COP21 organisée à Paris en novembre 2015 et qui sera suivie par la COP22 au mois de novembre 2016 à Marrakech. Si Paris fut la COP des décisions, la COP22, sera la Conférence de l’action». Le forum qui s’est déroulé dans son établissement était une occasion pour présenter la stratégie énergétique marocaine et de mettre en avant le modèle de transition énergétique qui s’opère au Maroc. «Le choix est également dicté par le rôle primordial que doit jouer l'ingénieur et les étudiants du cycle master en combinant production et développement durable au sein d'une entreprise socialement responsable ». Cette édition a connu la participation de plusieurs acteurs représentant des milieux industriels, d'autres acteurs du monde scientifique, administratif et de la société civile. Elle a été surtout une occasion de présentation de projets, d’expositions, d’entretiens d'embauche et d’organisation de débats autour du modèle de transition énergétique marocain.

Compétition aussi

Dans le cadre d’une démarche d’innovation pédagogique, la FST a abrité également la finale de la compétition Enjoyeering junior : réalisations mécaniques, mécatroniques et robotiques. L’objectif de cet événement est de développer précocement des compétences de conception et d’innovation. Destinée aux étudiants de la deuxième année du cycle licence sciences et techniques, cette compétition couronne les projets originaux et innovants dans le domaine de la conception de systèmes en mouvement. Les projets présentés sont des réalisations qui associent les concepts théorique, numérique et pratique d’un mécanisme et l’acquisition par un système de contrôle (microcontrôleurs, détecteurs et actionneurs) de ses paramètres comme la vitesse, l’accélération, etc. Les étudiants en lice ont présenté des projets portant sur l’efficacité énergétique, smart irrigation, les maisons intelligentes… Ils ont appréhendé de près les préoccupations sociétales par leurs réalisations robotiques et mécatroniques.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc