×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Printemps musical des alizés
A Essaouira, honneur à l’école autrichienne

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4761 Le 28/04/2016 | Partager
Haydn, Mozart et Beethoven en musique
12 concerts pour une 16e édition d’exception
printemps_alizes_essaouira_061.jpg

Le célèbre Quatuor Danel, composé de Marc Danel et Gilles Millet au violon, Vlad Bogdanas et son alto et Yovan Markovitch au violoncelle, est attendu pour cette 16e édition du printemps musical des alizés. Il se produira à l’Eglise le vendredi 29 avril (Ph. BS)

Musique de chambre et art lyrique, les alizés et Essaouira. Un trio gagnant pour un printemps musical des alizés qui va célébrer sa 16e édition cette année pour 4 jours de concert. Le coup d’envoi se fera aujourd’hui 28 avril et comme le veut la tradition à Dar Souiri.
Le festival investira ensuite la salle omnisport de la ville ainsi que l’Eglise de la ville donnant rendez-vous à tous les mélomanes. Si l’année dernière, les compositeurs allemands tels que Brahms, Beethoven ou encore Schumann étaient à l’honneur; cette année, l’Association Essaouira Mogador, initiatrice du festival, mise sur l’école autrichienne. Ainsi, pour célébrer ses 16 ans, le festival a choisi de mettre à l’honneur l’Ecole Viennoise, autour des compositeurs Haydn, Mozart et Beethoven qui ont fait de Vienne la capitale européenne de la musique en portant à la perfection le langage musical de l’époque. Et cette année, les organisateurs du festival des alizés souhaitent les mettre en avant à Essaouira avec une programmation dédiée. En tout, douze concerts sont prévus pendant quatre jours durant lesquels musiciens et chanteurs de la scène internationale et nationale vont réinterpréter les chefs-d’œuvre de ces maîtres absolus du style classique. Le Requiem de Mozart, les Quatuors de Beethoven, la Symphonie Inachevée de Schubert ou encore les concertos de Haydn sont les œuvres majeures invitées cette année. Sans oublier comme à chaque édition l’Orchestre philharmonique du Maroc qui sera accompagné pour la première fois dans la ville du vent par le Chœur philharmonique du Maroc.
Capitale culturelle par excellence, la ville initie de nouveau ce mélange des genres, des nationalités et des générations à un mois de son festival Gnaoua, un autre événement dont la programmation est tout aussi riche. Avec le printemps musical des alizés, Essaouira a réussi à entrer dans le cercle des rares villes organisatrices de festivals de musique classique. Grâce aux associations et à l’implication des amoureux de la ville et en tête le conseil provincial du tourisme, quatre festivals font rayonner la ville au niveau national et international. Après le printemps musical des alizés, la ville d’Essaouira s’habillera aux couleurs gnaouies puisque le festival des gnaouas s’y installe dès le 12 mai. Ensuite, c’est le festival des jeunes talents qui prendra le relais et ce pour perpétuer l’essence de la musique Gnaoua, métissage de tant de rythmes.

Grandes signatures

Se retrouveront à Essaouira le Quatuor Danel tout droit de la Philharmonie de Paris, Thomas Enhco et Vassilena Serafimova qui vont se retrouver à Essaouira pour une rencontre inédite et joyeuse entre les grands standards du jazz et les pièces les plus emblématiques du répertoire de la musique de chambre et de l’art lyrique. Un duo explosif habitué depuis quelques années déjà à se produire ensemble et bousculer les frontières entre ces deux courants musicaux.
Pour la première fois à Essaouira, l’Orchestre Philharmonique du Maroc sera accompagné du Chœur Philharmonique du Maroc. A leur côté, on pourra notamment écouter le pianiste Adam Laloum, vainqueur du concours Clara Haskil. Autre invitée de marque, étoile montante et lauréate du grand concours Opéralia, la grande soprano Anaïs Constans.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc