×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Agadir/Tourisme
    Encore une grande offensive sur le marché russe

    Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4745 Le 06/04/2016 | Partager
    Opération «I love Morocco» du 6 au 10 avril 2016
    340 professionnels, journalistes et célébrités russes en visite

    Les professionnels du tourisme à Agadir mettent les petits plats dans les grands en prévision du méga éductour que le Chef-lieu du Souss s’apprête à recevoir cette semaine. En effet, ce sont 340 agents de voyages, journalistes et célébrités russes qui feront le déplacement à Agadir, du 6 au 10 avril prochains. Durant leur séjour, les participants à ce nouvel éductour seront installés dans sept grands hôtels de la place. A savoir, Royal Atlas, Riu Tikida Palace, Tikida Dunas, Sofitel Royal Bay, Sofitel Thalassa, Atlantif et Iberostar. Cette opération qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de promotion touristique dédiée au marché russe, est mise en place par l’Office national marocain de tourisme (ONMT).
    Objectif, renforcer l’attractivité de la destination sur ce marché porteur pour attirer annuellement quelque 200.000 touristes russes vers le Maroc. C’est dans ce même contexte qu’un voyage de presse a été organisé en février dernier pour une trentaine de journalistes russes (cf. notre édition N° 4710 du 17/02/2016). Il faut dire que la destination Agadir a vraiment besoin de grandes initiatives pour faire sortir le secteur touristique de sa léthargie. La tendance baissière étant toujours de mise, ce qui est confirmé par les dernières statistiques publiées par le Centre régional de tourisme (CRT) d’Agadir.
    En effet, l’analyse du cumul des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville durant les deux premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période en 2015, fait ressortir une baisse de -3,11% en termes d’arrivées, soit 3618 visiteurs en moins en 2016. Quant à elles, les nuitées ont chuté de -8,64%, soit 50.743 nuitées de perdues. «Je ne m’imagine pas faire des miracles dans les années qui viennent», a déclaré Guy Marache, président du Centre régional de tourisme (CRT), lors d’un point de presse tenu la semaine dernière à Agadir afin d’exposer la nouvelle vision et les perspectives d’avenir pour le développement du tourisme dans la station balnéaire.
    En fait, pour relancer la destination, un travail en profondeur et en synergie est nécessaire pour redresser une situation de crise qui n’a que trop duré. «Nous devrions faire évoluer l’image d’Agadir et mettre à jour ce produit», insiste Marache. Une rénovation qui devrait se faire rapidement, car aujourd’hui, ce sont 15 établissements touristiques qui sont en dépôt de bilan, indique Brahim Ouakhir, agent de voyage. Pour ce qui est de la capacité litière, sur les 27.000 lits que comprend la destination Agadir, 2000 sont dans un état délabré, donc inutilisables. «Pour que la situation soit redressée, il faut que l’Etat fasse du tourisme sa priorité», a déclaré Miriem Bensalah Chaqroun, lors d’une rencontre avec les opérateurs économiques locaux vendredi dernier à Agadir. En attendant, le nouveau bureau du CRT conjugue les efforts et coordonne avec les partenaires locaux afin de faire retrouver à Agadir sa superbe et son rayonnement d’antan. Les professionnels du tourisme fondent d’ailleurs beaucoup d’espoir en Guy Messaoud Marache le nouveau président du CRT, pour la mise en place d’une politique efficace. Et ce, d’autant plus qu’il gère cinq des meilleures unités hôtelières du Souss à savoir, Tikida Beach, Riu Tikida Dunas, Tikida Palace, Tikida Golf Palace et Robinson Club, et qui s’en sortent très bien malgré la conjoncture.

    Nouveau: Un guide touristique en russe!

    agadir_tourisme_045.jpg

    Afin de promouvoir les atouts naturels et potentialités de la Région Souss Massa, le CRT d’Agadir Souss Massa a fait concevoir un guide spécial, en russe et en anglais, à l’intention de la délégation russe attendue cette semaine. C’est ainsi qu’une sélection de parcours  traversant les sites les plus emblématiques de la région y sont mis en valeur. Mais aussi les plus secrets, notamment ceux réservés aux initiés. Pour la réalisation de ce support qui est une première initiative du genre à Agadir, le CRT a fait appel à l’Agence Azigzao Editions, marquant ainsi une promotion de qualité et une approche innovante du nouveau bureau, récemment élu.

     

     

     

     

     

    De notre correspondante,  
    Fatiha Nakhli

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc