×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

CTM: L’interurbain tire le business

Par Amine ATER | Edition N°:4740 Le 30/03/2016 | Partager
Le transporteur engrange un chiffre d’affaires de 464 millions de DH
La concurrence de l’aérien et la chute des circuits touristiques freinent l’élan
chiffre_ctm_040.jpg

Malgré la baisse d’activité au niveau de l’international et du touristique, la bonne santé du segment interurbain, l’effet baril et la cession de foncier ont permis à CTM de boucler l’année dans le vert, ce qui permettra aux actionnaires de bénéficier de dividende de 43 DH par action  

La CTM vient de clôturer l’exercice 2015 dans le vert. L’unique entreprise de transport de voyageurs cotée en bourse a enregistré une hausse de 5,5% au niveau de son chiffre d’affaires, s’établissant à 464 millions de DH contre 440 millions de DH en 2014. L’entreprise a par ailleurs vu son résultat net croître de 32,8%, soit 55 millions de DH pour 41 millions de DH lors de l’exercice précédent. L’augmentation touche également le résultat d’exploitation, qui s’est établi à 49 millions de DH, soit une hausse de 11 millions de DH attribuée à la croissance du chiffre d’affaires et à la maîtrise des charges. D’ailleurs, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 576,8 millions de DH, en hausse de 4,9% par rapport à 2014. «Nous sommes dans un équilibre parfait où les actionnaires sont très bien rétribués. La compagnie a continué à renforcer les différents maillons de sa chaîne de valeur», précise Zoubeir Errhaimini, PDG de CTM SA. Selon le management, la cession d’un certain nombre de lots de terrain a également eu un effet bénéfique sur la trésorerie du groupe. S’y ajoute la bonne santé du segment transport interurbain (66,8% du chiffre d’affaires consolidé), cœur de métier de l’entreprise qui a connu une croissance de 7,1% passant de 360 millions de DH en 2014 à 385 millions de DH en 2015. En revanche, les segments transport international (4,4% du CA consolidé) et touristique (4,3% du CA consolidé) ont enregistré des baisses respectives de 2,8% (de 27 à 25 millions de DH) et de 8,1% (26 à 25 millions de DH). A l’origine de ces contreperformances: «Les effets de la crise en Europe et la concurrence des compagnies aériennes low-cost, notamment en France. Le segment touristique a pour sa part enregistré une baisse de 50% des circuits touristiques, mais les activités corporate restent en hausse», analyse le management. Du côté du segment messagerie qui représente 23,2% du chiffre d’affaires consolidé, le groupe a revendiqué une reprise grâce à la réorientation vers des activités à forte valeur ajoutée. «Le transport sec n’a plus aucun intérêt vu la concurrence sur ce marché. L’ouverture d’une plateforme messagerie de 2 hectares a nécessité une enveloppe de 65 millions de DH. Ce site doté d’un réseau et d’un système d’information commence à porter ses fruits», soutient le dirigeant de CTM SA. Ces bons résultats surviennent au moment où le marché du transport de personnes a toujours du mal à se positionner face à d’autres segments comme le transport ferroviaire qui a gagné 16% de parts de marché lors des 4 dernières années conséquence directe de la montée en gamme des gares ONCF. «L’autocar garde le monopole des transports de personnes sur certaines régions, notamment le Sud d’Agadir, l’Est et l’Atlas. La stabilisation des agréments de transport à 2.800 a également permis une légère amélioration des parcs sur l’axe Casablanca-Rabat, le Nord et l’Est», nuance le PDG de CTM.

                      

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc