×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Fès: L’Allemagne encourage les artisans apprentis

Par L'Economiste | Edition N°:4720 Le 02/03/2016 | Partager
Un centre de formation OFPPT, fruit d’un partenariat fructueux
Mécanique, menuiserie, soudure, électricité, plomberie…au menu
La ministre de l’Artisanat veut dupliquer l’expérience dans d’autres villes

Gerd Muller, ministre allemand de la Coopération Economique, a pris plaisir à visiter les centres de formation issus de la collaboration maroco-allemande. Il s'est même essayé à la menuiserie sous le regard enjoué des artisans en herbe (Ph. YSA)

L’Artisanat de Fès a des admirateurs au-delà des frontières. Un enthousiasme qui a invité Gerd Muller, le ministre de la Coopération Economique et du Développement de la République fédérale d’Allemagne, à rempiler en matière de collaboration dans ce secteur. Au terme de la visite effectuée en compagnie de Fatima Marouane ministre de l'artisanat dans les ateliers et centres de formation professionnelle, de nouveaux partenariats dans le secteur étaient décidés. L'Allemagne et le Maroc dupliquent ainsi l'expérience de l'accord concernant la formation professionnelle déjà effectif entre la chambre des Métiers de Francfort-Rhein-Main et la Chambre d'artisanat de Fès-Meknès. Ce détour à Fès a permis à Gerd Muller d'évaluer les fruits de la coopération maroco-allemande in situ. Il en a profité pour se rendre au centre de perfectionnement des artisans de Fès édifié dans le cadre d'un partenariat entre les deux Chambres et géré par l'OFPPT. Cet établissement s’étend sur une superficie couverte de 9.300 m2. Il comprend des ateliers de mécanique automobile, menuiserie ébénisterie, soudure, d'électricité du bâtiment, plomberie sanitaire, menuiserie aluminium et énergies renouvelables. Cet établissement permet aux jeunes de renforcer leur qualification et leur employabilité.

Concrètement, le projet contribue à la promotion de la formation initiale et continue, en particulier d’électriciens, d’installateurs dans le domaine du solaire, de mécaniciens automobile (mécatroniciens), du secteur de la coiffure ainsi que des spécialistes dans le domaine de la restauration des bâtiments…bref, une belle initiative au profit des jeunes de la capitale spirituelle. En témoignent les 1.039 jeunes artisans inscrits cette année au centre.

Compte tenu du succès de ce partenariat en matière de formation professionnelle, qui a été lancé le mois d’août 2013 et dont la première phase sera achevée en juillet 2016, le ministère fédéral allemand affiche son intention de soutenir ce projet pour les trois années à venir. Cette initiative constitue un exemple de modèle de coopération pour accroître les qualifications et l’emploi au Maroc. Fatima Marouane souhaite dupliquer l’expérience de cet établissement dans d’autres régions du Royaume.
De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc