×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Conjoncture
    Services: Les patrons optimistes

    Par L'Economiste | Edition N°:4680 Le 05/01/2016 | Partager
    Transport aérien, restauration, architecture et ingénierie s'attendent à une hausse de l'activité
    Augmentation attendue de l'emploi
    Les résultats de la 1re enquête de conjoncture

    Les grossistes anticipent une hausse des ventes avec un niveau normal des commandes au quatrième trimestre 2015. De leur côté, les chefs d'entreprise dans les services marchands non financiers s'attendent à une amélioration de l'activité globale et à une hausse des effectifs

    Les chefs d'entreprise opérant dans le  secteur des services marchands non financiers sont plutôt optimistes: 40% des patrons s'attendaient à une amélioration de l'activité globale au quatrième trimestre et seuls 11% anticipaient une baisse. Ces prévisions concernent surtout les branches du «transport aérien», des «activités d’architecture et d’ingénierie» et de la «restauration». Une hausse des effectifs est également prévue pour la majorité des patrons du secteur.
    Réalisée auprès d'un échantillon de 450 à 600 entreprises, l'enquête de conjoncture du Haut commissariat au plan s'est attelée pour la première fois aux secteurs du «commerce de gros» et des «services marchands non financiers» où l’information conjoncturelle n’existait pas.
    Les résultats de cette enquête relèvent ainsi  qu'au  troisième trimestre 2015, l’activité globale du secteur des services marchands non financiers aurait connu une progression. Du moins selon 35% des patrons. En revanche, 18% d'entre eux parlent plutôt d'une baisse. La hausse est constatée au niveau des «transport terrestre et par conduite» et des «télécommunications».  
    Dans ces activités, les carnets de commandes étaient à un niveau normal pour 82% des entreprises et  peu garnis pour 16% seulement. Quant à l'emploi, il est resté stable pour trois chefs d'entreprise sur quatre alors que le taux d’utilisation de la capacité des prestations se serait établi à 81%.
    Pour le commerce de gros, le dernier trimestre 2015 pourrait se terminer sur une hausse du volume global des ventes. Selon le HCP, 59% des grossistes anticipent cette hausse alors que 13% s'attendent à une baisse. L'amélioration attendue viendrait des activités «autres commerces de gros spécialisés» et du «commerce de gros d'autres équipements industriels». Dans ces conditions, l'emploi stagnerait pour la majorité des chefs d'entreprise et seuls 4% anticipent une baisse. Le niveau des commandes serait normal pour 85% des patrons. Quant à la tendance des prix de ventes, elle s’orienterait vers la stabilité pour 8 grossistes sur 10 et une baisse pour 15% d’entre eux.
    Ce léger mieux viendrait après un troisième trimestre marqué par une hausse des ventes  sur le marché local pour 44% des patrons seulement. Celle-ci a été constatée dans les sous-branches d’activités du «commerce de gros d’autres équipements industriels» et des  «autres commerces de gros spécialisés».
    Le troisième trimestre a été également marqué par une stabilité de l'emploi pour 52% des patrons et une hausse pour 40% d'entre eux.  Le niveau des stocks serait resté normal pour la majorité des chefs d'entreprise.

    K. M.
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc