×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Assurances
    Zurich veut doubler son business en 2020

    Par L'Economiste | Edition N°:4515 Le 29/04/2015 | Partager
    L’assureur veut aller plus vite que le marché
    1,1 milliard de DH de primes émises en 2014, en hausse de 6%

    La compagnie mise sur les PME/PMI, un segment de plus en plus stratégique
     

    Dans le top-five des assureurs, Zurich Assurances Maroc (ZAM) se sent de plus en plus à l’étroit dans ses 4 à 6% de parts de marché. La filiale locale de la multinationale suisse se fixe l’objectif de doubler son chiffre d’affaires sur les cinq prochaines années. «Nous souhaitons croître plus vite que le marché», annonce Dirk de Nil, administrateur directeur général de la compagnie. L’assureur a déjà sa feuille de route. La priorité sera mise sur le renforcement de l’efficience commerciale de son réseau d’agents généraux (de 60 en 2010 à 131 en 2015). Cette expansion est la concrétisation de la nouvelle orientation stratégique des activités du groupe sur le marché marocain. «La compagnie était principalement positionnée sur le segment B2B. Mais depuis 5 ans, nous avons opéré un changement opérationnel mettant l’accent sur les particuliers», explique le patron de ZAM. L’assureur compte aussi continuer à moderniser ses systèmes d’information et son service à la clientèle. L’amélioration des services sinistres est d’ailleurs l’un des chantiers majeurs sur ce volet. Cela devrait passer par une segmentation poussée du marché et l’innovation en termes de nouveaux produits et services.  
    En 2014 déjà, la compagnie est sur de bons acquis, notamment sur la non-vie, son segment d’activité de prédilection sur le marché marocain. L’enseigne affiche 1,169 milliard de DH en valeur de primes émises. Ce chiffre est en progression de 5,8% par rapport à l’exercice précédent. Dans le détail des chiffres, 97,9% du chiffre d’affaires est encore réalisé à partir de la non-vie, ce qui correspond à quelque 1,145 milliard de DH. Le marché de l’automobile a principalement contribué à cette performance. La compagnie a surfé sur la fragile reprise des ventes de véhicules neufs sur ces deux dernières années. Elle a bouclé 2014 avec une progression de 11% sur ce segment du business, une variation qui dépasse la dynamique du marché (+6,5%). La compagnie a pourtant levé le pied puisqu’elle affichait, une année auparavant, plus de 15% de croissance sur ce segment, pour un marché qui en faisait encore trois fois moins. Par ailleurs, la branche vie reste négligeable avec 24 millions de DH en primes émises à fin 2014, soit 2,1% du chiffre d’affaires global de ZAM.
    Safall FALL
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc