×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4510 Le 22/04/2015 | Partager

    • Gazprom dans le collimateur de Bruxelles
    Après Google la semaine dernière, la Commission européenne s'apprête à passer à l'offensive contre le géant gazier russe Gazprom, en lançant ce mercredi une procédure pour entrave à la concurrence. D’après la commissaire européenne chargée du dossier, Margrethe Vestager, il est question de surveiller si les clients obtiennent les meilleurs prix ou si une compagnie en position dominante utilise sa force pour pratiquer des prix différents selon les clients.
    • Le déficit commercial espagnol se creuse
    En février, le déficit commercial de l'Espagne s'est creusé de 25,6% par rapport à l'année antérieure, à 2,04 milliards d'euros, selon des chiffres du ministère de l'Economie. Le pays a exporté pour 19,86 milliards d'euros tandis que les importations ont atteint 21,9 milliards.
    • L'AMF sanctionne à tour de bras
    L'Autorité des marchés financiers vient de prononcer des sanctions atteignant au total 545.000 euros à l'necontre des sociétés d'investissements Exane et Petercam et de trois de leurs membres, pour des manipulations de cours en décembre 2011.
    Cette somme est un peu inférieure aux 650.000 euros requis début mars par le collège de l'Autorité.
    • Chute du PIB russe au 1er trimestre
    En crise en raison des sanctions occidentales et de la chute des cours du pétrole, l'économie russe, s'est contractée d'environ 2% au premier trimestre. Ce qui marque la probable entrée de la Russie en récession, craint le Premier ministre, Dmitri Medvedev.
    La crise a poussé le gouvernement à prendre plusieurs mesures pour renflouer le secteur bancaire, financer des projets d'infrastructures ou encore indexer les retraites sur l'inflation.
    • La production mondiale de l’acier pénalisée
    Pénalisée par le repli de la Chine, mais aussi par les Etats-Unis, la production mondiale d'acier brut chute. Sur les trois premiers mois de l'année, la production mondiale a tout juste atteint la barre des 400 millions de tonnes, en recul de 1,8% par rapport à la même période de l'année précédente, selon la Fédération mondiale de l'acier (WSA). La chute la plus marquée était enregistrée au mois de mars (-2,7%).
    • Le fret maritime remonte doucement
    Les prix des transports de matières premières sèches progressent. Ceci grâce à un regain d'activité sur le marché du minerai de fer en Asie, et au flot régulier de chargements de céréales venant d'Amérique du Sud. Les tankers, quant à eux, sont restés stables.
    F. Z. T.

    • Egypte: Morsi échappe à la peine de mort
    L’ex-président égyptien Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l’armée, a été condamné à 20 ans de prison pour des violences mais a échappé dans un premier procès à la peine de mort. Avec 12 co-accusés, essentiellement des responsables de sa confrérie des Frères musulmans et de son gouvernement d’alors, il a été reconnu coupable d’avoir «usé de la violence, fait arrêter et torturer des manifestants» en marge d’une manifestation le 5 décembre 2012 devant un palais présidentiel du Caire. Deux autres accusés ont écopé de 10 ans de prison.
    • Les services des renseignements français se sont rendus à Damas
    «Des contacts entre services de renseignements français et syriens existent en dépit de la rupture des relations diplomatiques bilatérales», a affirmé le président syrien Bachar al-Assad dans un entretien à la chaîne de télévision France 2. Selon le chef d’Etat syrien, il y a des contacts mais il n’y a pas de coopération. Des responsables français «sont venus en Syrie mais nous ne sommes pas allés en France. Ils sont peut-être venus pour échanger des informations mais quand vous voulez avoir ce type de collaboration, il faut de la bonne volonté des deux côtés», a poursuivi Bachar al-Assad, en laissant entendre que tel n’est pas le cas du côté de Paris.
    • La xénophobie bat son plein en Afrique du sud
    La vie au pays de Nelson Mandela n’est pas simple pour les immigrés. Quelque 390 Malawites ont fui les violences xénophobes qui ont fait au moins 7 morts (officiellement) et des milliers de déplacés ces quinze derniers jours, à Durban d’abord, puis Johannesburg. Accusé d’être à l’origine de cette vague de violences, le roi des Zoulous Goodwill Zwelithini, a rejeté toute responsabilité dans ces incidents meurtriers, et appelé à son tour au calme. Le ministère de la défense sud-africain a annoncé que l’armée va être déployée pour maintenir l’ordre dans le township d’Alexandra, à Johannesburg pour assister la police dans la lutte contre cette «chasse à l’étranger».
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc