×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Actu/RAM-Ofppt
    Partenaires pour la formation professionnelle

    Par L'Economiste | Edition N°:4459 Le 10/02/2015 | Partager
    Hôtesses, stewards et agents d’exploitation seront formés par l’Office
    Ce dernier lancera un établissement dédié

    L’Ofppt ne prendra que les candidats justifiant d’un bac+2, qui seront formés pendant 6 mois à raison de 720 heures. Le cursus, monté en étroite collaboration avec RAM, met l’accent à la fois sur les compétences commerciales, les soft skills et la réglementation aérienne

    C’est désormais l’Ofppt qui se chargera de la formation du personnel navigant commercial (PNC) de Royal Air Maroc (voir L’Economiste du 4 février 2014). Contrainte de fermer RAM Academy suite au contrat-programme avec l’Etat (qui formait aussi les pilotes de lignes et les techniciens aéronautiques), la compagnie n’avait d’autre choix que d’externaliser la filière. «Nous avons essayé de faire appel aux centres privés agréés, mais la qualité, en particulier sur le plan linguistique, et la quantité ne répondaient pas à nos attentes», regrette Driss Benhima, PDG de RAM.  Déçue par l’offre privée, la compagnie a tenté de reformer via son académie, qui a livré cette année sa dernière promotion de pilotes de ligne. «Mais ceci va contre le sens de l’histoire, car l’académie doit être fermée le plus rapidement possible», explique Benhima. Le choix de l’Ofppt s’est donc imposé comme «la meilleure» option. L’Office s’est aussitôt mobilisé. Une première promotion d’une centaine de jeunes a commencé sa formation la semaine dernière, à l’Institut spécialisé dans les métiers de l’aéronautique et de la logistique aéroportuaire (Ismala) de Casablanca. «Nous avons décidé de créer un établissement dédié. Nous avons déjà lancé des contacts pour  le construire à côté de l’Ismala», annonce Larbi Bencheikh, DG de l’Ofppt. Pour faire face à ses besoins grandissants, RAM prévoit aussi de confier à l’Office la formation des agents commerciaux (enregistrement, accueil,…) et techniques (opérant sur les pistes) d’exploitation, pour le compte de sa filiale de handling. 
    La formation continue du personnel navigant commercial, aujourd’hui assurée en interne, sera également du ressort du nouvel établissement qui sera créé. «Dans le cadre de l’africanisation de notre PNC, à hauteur de 20%, sachant qu’actuellement nous en sommes à 10%, nous irons sélectionner des profils dans des pays subsahariens. Ils suivront des formations à l’Ofppt, à la charge de RAM», rajoute Driss Benhima.
    RAM compte faire de l’Office son premier partenaire dans le domaine de la formation. L’Ofppt, de son côté, en investissant ce créneau, pourra alimenter d’autres compagnies aériennes en lauréats.o
    Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc