×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Errachidia: Des projets pour sauver les oasis

Par L'Economiste | Edition N°:4199 Le 27/01/2014 | Partager
3 conventions signées avec le PNUD et le gouvernement japonais
Valorisation des plantes médicinales, décharge publique... parmi les priorités
38 millions DH injectés en 2014

Du nouveau dans le Programme de développement territorial durable des Oasis Tafilalet (POT). En effet, trois conventions viennent d’être signées récemment à Rabat. Elles portent sur un mémorandum d’entente relatif à l’amélioration de l’accueil dans les services publics, en partenariat avec le gouvernement du Japon et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et un partenariat entre le POT et la Commune rurale de Ghriss Soufli dans la province d’Errachidia, pour «l’aménagement et l’équipement d’une unité de valorisation des plantes aromatiques et médicinales». Quant à elle, la troisième convention concerne la réalisation d’une décharge publique intercommunale. Et c’est un partenariat entre le POT et la Commune rurale Ferkla Oulia, relevant de la province d’Errachidia. Il faut préciser que durant les sept premières années de son existence, le POT a entrepris des activités de terrain novatrices dans la gestion des ressources propres à l’agriculture écologique et à l’éco-tourisme. Il a d’un autre côté contribué à la valorisation des produits locaux et au renforcement des capacités des acteurs locaux. «Ceci a permis la consolidation d’une approche territoriale intégrée en faveur des secteurs d’activités les plus vulnérables comme les oasis. Cette approche se base sur la convergence des politiques publiques et des programmes de coopération à l’échelle internationale et vise la réhabilitation du patrimoine territorial qui s’étend de l’océan Atlantique jusqu’aux frontières orientales avec l’Algérie», a précisé Mohand Laenser, ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire. Il a aussi appelé à perpétuer les acquis du programme, une fois arrivé à terme, afin de garantir la prospérité et l’essor économique de la province d’Errachidia et le développement durable de ses oasis.
«Ce programme a aussi permis de développer des techniques d’adaptation, ainsi que des techniques agricoles plus diversifiées, tout en mettant en valeur les produits du terroir et le potentiel touristique de la région», a, pour sa part, confié Bruno Pouezat, représentant résident du Pnud au Maroc. Par ailleurs, le comité de pilotage du POT a présenté, lors de cette réunion, le bilan des réalisations de l’année 2013, le plan d’action 2014, ainsi que le portail web E-Majhoul dédié à la commercialisation électronique de cette variété renommée de dattes. «Au titre de l’exercice 2014, une enveloppe de 38 millions de dirhams a été mobilisée pour la réalisation de plusieurs activités portant sur la promotion de l’éco-tourisme, les infrastructures, l’amélioration de la qualité de vie de la population, le développement des énergies renouvelables et la promotion de l’agriculture à forte valeur ajoutée, et ce, dans un esprit intégré et en parfaite collaboration avec les collectivités territoriales», a déclaré le directeur de l’aménagement du territoire au sein du ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, Abdelouahed Fikrat.

Sauvegarde

LANCÉ en 2006 par la direction de l’aménagement du territoire, en partenariat avec le Pnud et avec l’appui d’autres partenaires nationaux et internationaux, le Programme Oasis Tafilalet (POT) s’est fixé comme mission principale l’élaboration d’un plan de développement territorial durable dans le Tafilalet qui se base sur les plans communaux et intercommunaux de développement. La lutte contre la désertification et la pauvreté par la sauvegarde et la valorisation des oasis est son principal objectif.

De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc