×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Les Cahiers de l'Émergence

Pensez à la préparation du bac dès maintenant!

Par L'Economiste | Edition N°:4106 Le 05/09/2013 | Partager
Au moins une heure de révision par jour
Des fiches techniques, des résumés,… les aides-mémoires sont nécessaires

Plus de la moitié des candidats qui passent l’examen du baccalauréat le réussissent. Après la réforme de l’organisation des examens du baccalauréat  en 2008, le taux de réussite des bacheliers a connu une augmentation d’une année à une autre. Toutefois, en 2013, le taux a reculé pour atteindre 51,48%, soit un repli de presque 6% par rapport à une année auparavant. On est donc loin des meilleurs scores de réussite

C’EST la rentrée, fini les vacances! L’année scolaire s’annonce laborieuse pour les élèves du bac. Les révisions commencent dès les premières semaines. Neuf mois avant le jour «j», l’élève est tenu de suivre un rythme régulier et soutenu. Il s’agit d’une véritable autodiscipline et d’une organisation à s’imposer afin d’être le plus «zen» possible pendant les épreuves.
Faut-il démarrer les révisions pendant l’été? Les avis divergent. Selon quelques enseignants chercheurs, l’élève n’est pas censé étudier durant l’été, sauf  s’il a des lacunes dans certaines matières ou si cela fait partie de ses «hobbies». D’autres spécialistes estiment en revanche qu’une préparation d’au moins une heure par jour est nécessaire. Le but est de rester à jour et de ne pas oublier les cours de base.
Mais comment faut-il s’y prendre pour réviser? Il est primordial de mettre en place un véritable planning, une stratégie et surtout trouver «sa» méthode de travail. Tout d’abord, il faut commencer par chasser les mauvaises idées qui envahissent vos pensées. «L’épreuve du Bac n’est pas qu’un simple examen qui ressemble aux autres devoirs scolaires», souligne Omar Benyahya, professeur à la faculté de médecine de Rabat, docteur en psychopathologie et en psychologie d’apprentissage. Mais il faudrait le banaliser afin qu’il ne soit pas source de dépression. « Le futur jeune bachelier doit se répéter chaque jour qu’il va de mieux en mieux, qu’il est en train de réussir et que son seul ennemi, c’est l’ignorance», insiste Benyahya. Et c’est là où commence le travail au quotidien. Il s’agit de préparer des plans de cours, des schémas simplifiés, des fiches techniques,... régulierement, et de ne surtout pas reporter la tâche à l’infini. «Être à jour est le premier moyen pour réussir son bac», conseille Manar Aferiadi, la meilleure bachelière du Maroc en 2012/2013.
Par ailleurs, afin d’élaborer ses aides-mémoires, se servir de sites Internet peut s’avérer utile. Néanmoins, attention à ne pas tomber dans l’abus. Déterminer un nombre d’heures de travail devant son ordinateur est nécessaire. Il ne faut surtout pas dépasser 2 heures en moyenne par  jour. Le travail à la bibliothèque est aussi une manière de préparer les cours dans un cadre serein et de concentration. Travailler en groupe, aller chez les autres, c’est aussi stimulant. «Ceci permet à l’élève de ne pas s’ennuyer», explique un professeur chercheur.
Attention à l’hygiène de vie, un rythme de travail continu et qualitatif est important. Mais, pas question de réviser jusqu’à 3 heures du matin, il faut absolument respecter l’horloge biologique qui est propre et diffère d’une personne à une autre. Les parents jouent un rôle essentiel dans ce cadre. Ils doivent être vigilants, s’assurer que leur enfant mange des repas à heure fixe, qu’il ne se couche pas trop tard, qu’il fasse du sport, etc. Toutefois, il faut respecter et être compréhensible face à quelques décisions que l’élève peut prendre. D’ailleurs, la préparation au bac n’empêche pas de se divertir. Il suffit juste de consacrer régulièrement un peu de temps pour réviser les matières étudiées durant toute la semaine.
Ce ne sont pas seulement les parents qui sont responsables de l’hygiène de vie de leur enfant.
Le corps enseignant est le 3e élément de la boucle de réussite d’un élève au baccalauréat. En tant qu’éducateur, formateur et enseignant, il doit comprendre que l’élève passe par  une période délicate. «La flexibilité, la souplesse et surtout être compréhensible afin d’accompagner les jeunes lycéens et les motiver durant toute l’année sont des éléments incontournables pour la réussite», souligne Omar Benyahya. L’expression de «imtihane de bac» doit être dépassée.

Les conseils de la lauréate du Royaume

Obtenir son baccalauréat n’est pas un hasard, le travail et la concentration sont les clés pour y arriver. Manar Aferiadi,  âgée de 18 ans et étudiante au lycée Ben M’Sik à Casablanca, a obtenu la première moyenne nationale  de l’école publique en 2013, soit 18,91/20. «Réussir son baccalauréat nécessite de la patience et de l’espoir surtout que les résultats ne sont pas immédiats», explique Manar Aferiadi. Cette jeune fille témoigne aussi que les cours de soutien ne sont pas obligatoires mais c’est une alternative. En tout cas, elle n’en faisait pas. D’ailleurs, la qualité des enseignants joue un très grand rôle dans l’assimilation des cours. «En ma deuxième année baccalauréat, j’ai eu la chance d’avoir d’excellents professeurs notamment ceux des matières scientifiques», souligne Manar Aferiadi. Mon conseil pour les futurs bacheliers est d’être à jour. Une révision des leçons doit se faire quotidiennement pour une durée d’au moins 3 heures par jour jusqu’à 6 heures. Aujourd’hui, cette élite de l’éducation nationale est inscrite en première année classe préparatoire, filière math physiques/sciences de l’ingénierie au lycée Mohammed V de Casablanca.

Rajaa DRISSI ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc