×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Désintoxication
    10 lits pour Casablanca et le sud!

    Par L'Economiste | Edition N°:4073 Le 12/07/2013 | Partager
    5.000 cas et une très longue liste d’attente
    Une trentaine de patients reçus par jour

    Venir sur rendez-vous, être à l’heure, rester calme dans la salle d’attente... c’est le quotidien de près d’une trentaine de patients qui viennent consulter un médecin au Service de l’addictologie-Casablanca relevant du CHU. L’accès est facile, et une fois à l’intérieur des locaux toute une organisation est mise en place

    IL est 10h00 du matin. Venir sur rendez-vous, être à l’heure, rester calme dans la salle d’attente... c’est le quotidien de près d’une trentaine de patients qui viennent consulter au Service de l’addictologie-Casablanca relevant du CHU.
    L’accès est facile et une fois à l’intérieur des locaux toute une organisation est mise en place. Accompagné de parents ou seul, il suffit de déposer un dossier chez l’assistant pour être reçu. «Le délai d’attente est raisonnable et les consultations sont suffisantes pour soulever le problème et recevoir les conseils et soins nécessaires», témoigne cette mère sous couvert d’anonymat. Elle accompagne son fils accro à la drogue depuis un an déjà. Et c’est grâce aux conseils de la famille qu’elle s’est adressée aux médecins du Service de l’addictologie-Casablanca.
    Ouvert depuis 2009, le service a démarré avec deux médecins-psychiatres attachés à un chef de service. Depuis son ouverture, une moyenne d’une vingtaine de patients y étaient accueillis par jour. Le nombre est passé à trente par jour. «Le bilan est satisfaisant», assure Soundous Seddiki, psychiatre addictologue. Depuis septembre 2009, plus de 5.000 patients sont suivis par le Centre. Certains ont été sevrés. D’autres rechutent et reviennent. Soundous Seddiki énumère les différentes formes d’addictions. D’abord avec substances (cigarettes, tabacs, cannabis, alcool, cocaïne, héroïne et substances volatiles). Et puis les addictions sans substances qui se définissent comme comportementales et sont liées aux jeux lucratifs (casinos…) ou à l’Internet mais ils sont très rares (une dizaine de cas). Les troubles de comportements alimentaires sont concernés aussi.
    Au début, tous les patients ont été pris en charge mais avec la hausse du nombre des cas, le service a vite été débordé. D’autant plus qu’il ne dispose que de 10 lits pour tout le Grand Casablanca et le sud (Laâyoune, Agadir, Marrakech…). Plusieurs patients sont sur une liste d’attente pour un programme thérapeutique.
    En ce qui concerne les moyens humains, le service dispose de médecins, personnels infirmiers, médical et paramédical soit de la santé publique ou du CHU. Ils assurent des consultations de psychiatrie, de psychothérapie et de psychologie.
    Pour sa part, l’association Nassim intervient dans des thérapies du groupe et des activités au niveau de l’hospitalisation grâce à des éducateurs.
    Pour rappel, la gestion de ce service, réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un coût total de 5,5 millions de DH, a été confiée au CHU Ibn Rochd qui l’a doté de ressources humaines. Quant aux opérations d’accompagnement des patients et de sensibilisation, elles seront assurées par l’association Nassim (cf. notre édition N° 3111 du 18/09/2009, Un centre pour en finir avec les addictions).
    L’unité d’hospitalisation des patients propose des séances de sport (séance de ping-pong, du yoga…), d’autres d’informatique, outre des jeux d’échecs et d’éveil. Des sorties sont programmées au niveau du CPU (Centre psychiatrique universitaire) doté d’un terrain de sport.

    Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc