×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech Grand Prix
    La course automobile s’installe pour trois ans

    Par L'Economiste | Edition N°:4003 Le 04/04/2013 | Partager
    La 4e édition de la WTCC se tient du 5 au 7 avril
    Trois jours de course intense sur le circuit Moulay El Hassan
    Kaiane Aldorino, Miss Monde 2009, donne le départ demain vendredi

    Le Marocain Mehdi Bennani participera à la 4e édition du Marrakech Grand prix avec le soutien d’Afriquia

    LA quatrième édition du Marrakech grand prix démarre demain vendredi pour trois jours de course intense. Placé sous le Patronage royal, cet évènement est soutenu par le ministère de la Jeunesse et des Sports, mais aussi par le ministère du Tourisme et de l’Intérieur. Et nouveauté cette année, c’est Kaiane Aldorino, Miss Monde 2009, qui donnera le départ de cette course, histoire de célébrer les cinq ans du Grand Prix de Marrakech qui a vu le jour précisément en 2009. Son cinquième anniversaire est d’autant plus important que l’événement s’installe pour trois ans encore. Une convention vient d’être signée entre Marrakech Grand Prix, le ministre de la Jeunesse et des Sports, le ministre du Tourisme, le ministre de l’Intérieur, et l’Office du Tourisme. Elle permet ainsi une pérennisation de l’événement, le seul Grand Prix en Afrique et de continuer de développer le sport de haut niveau. Cette course automobile introduite au Maroc en 2009 est un projet porté par Aly Horma et le groupe Ménara Prefa qui ont construit un grand circuit urbain baptisé aujourd’hui, circuit My Hassan. Ces travaux de fond réalisés en 2008 avaient coûté près de 160 millions de DH. Et chaque année, 4,5 km de circuit sont entrepris. A Marrakech, la course est doublement attendue. D’abord, elle ouvre le bal de la saison touristique à Marrakech en générant plusieurs nuitées dans la zone de l’Agdal où il est organisé annuellement. L’ensemble des établissements de la ville en profite également et plusieurs hôtels programment des party’s parallèlement à l’événement.
    A l’instar du Selman hôtel Marrakech qui abrite une exposition des dernières nées de la grande marque Porsche ainsi que le bolide vainqueur de la course en 2012. L’établissement organise par ailleurs en partenariat avec l’agence Delight Event la première soirée des pilotes et officiels, le 4 avril. Ensuite, Marrakech Grand Prix est un événement sportif d’envergure dont les retombées médiatiques sont très importantes. Comme pour chaque course de la Fédération internationale automobile (FIA), plusieurs chaînes de TV couvrent en direct l’évènement, ce qui rehausse l’image de la destination. C’est que Marrakech est la seule étape africaine de la FIA WTCC (World Touring Car Championship) qui, durant trois jours, met en compétition sur le circuit Moulay El Hassan les plus grands constructeurs automobiles. En marge du WTCC, Marrakech attire aussi d’autres courses. La ville accueille, la Formule3000 (AUTOGP), la GT, et même une exhibition de Formule1. Enfin, la Nationale «Clio RS Cup» est aussi de retour pour la 3e année. C’est une des premières courses de support inscrites dans cette manche internationale du FIA-WTCC. Sur le terrain, les équipes d’organisation veillent au moindre détail pour l’ensemble de ces courses.
    L’événement est en effet une grosse machine qui nécessite cette année un budget de 43 millions de DH. La rentabilité ne sera pas au rendez-vous cette année, mais les organisateurs sont confiants pour 2014. Dans ce genre d’événement, le sponsoring, les ventes des loges aux entreprises sont autant de points de vente. Ainsi, parmi les partenaires de cette année, on retrouve Afriquia qui soutient l’équipage du pilote marocain Mehdi Bennani et Renault. Jaques Prost, patron du groupe au Maroc sera présent durant les trois jours du Marrakech grand prix. Le PDG de Sopriam (Citroen et Peugeot), Loïc Morin également.

    La compétition en chiffres

    • La course, c’est 4,5 kilomètres et le double pour les installations techniques
    • 100 jours pour monter le circuit, qui sera démonté juste après.
    • La course est suivie dans 160 pays à travers 86 chaines de télévision
    • 220 millions de DH dépensés en aérien et en nuitées d’hôtels sur place selon le bureau d’études allemand IFM.

    B. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc