×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Chaâbi cède la gestion de ses hôtels à Golden Tulip

Par L'Economiste | Edition N°:3962 Le 06/02/2013 | Partager
Le parc d’Ynna Holding comprend 12 hôtels
Les établissements garderont leur positionnement «hallal»

LA rumeur qui circulait depuis quelques semaines vient d’être confirmée.  Le groupe Chaâbi se retire de la gestion hôtelière tout en maintenant ses investissements dans les murs. Il confie désormais la gestion à la chaîne Golden Tulip Maroc, qui est présidée par Rochdi El Bouab un professionnel qui a une longue expérience dans l’hôtellerie. Les deux parties ont conclu hier à Marrakech un contrat d’une durée de 8 ans, renouvelable deux fois. La transaction porte sur l’exploitation et la commercialisation de l’ensemble des unités de la chaîne Ryad Mogador qui compte une dizaine d’hôtels dont 7 à Marrakech. Les autres unités se trouvent à Essaouira et Tanger. Deux autres sont en cours de construction dont un à Casablanca depuis plusieurs années.  Ce sont des établissements qui se portent très bien, précise Omar Chaâbi et qui ont réalisé «des taux d’occupation de 3 à 4 points de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale». Dans ce contrat, une précision de taille: les hôtels Ryad Mogador garderont leur nom et leur identité. Les deux partenaires ont opté pour le co-branding de l’identité des hôtels Ryad Mogador.  Autre condition, ces unités garderont leur positionnement «hallal». Donc pas de vente d’alcool. Ce qui ne semble guère gêner chez Golden Tulip. «L’alcool ne représente que 6 à 8% du chiffre d’affaires et ne peut être un frein au développement de notre groupe puisque Golden Tulip a éprouvé ce concept au Moyen-Orient où la chaîne gère 40 unités hôtelières», argumente  Rochdi El Bouab. D’ailleurs, ajoute le nouveau gestionnaire, dans des pays comme la Grande-Bretagne, la tendance est vers  des «hôtels santé, sans alcool». «Nous allons, en revanche, miser sur d’autres atouts comme la cuisine, le service et le bien-être». Le contrat de gestion prévoit  un plan de rénovation pour certains hôtels et un repositionnement de quelques unités. Ce partenariat fait de Golden Tulip la deuxième chaîne internationale au Maroc avec plus de 6.200 chambres. Golden Tulip Hôtels est arrivée  au Maroc en 2006 avec la création d’une filiale à Casablanca pour gérer les hôtels de CMKD. Avant la reprise en gestion de Ryad Mogador, son portefeuille compte 8 hôtels avec une capacité de 13.000 lits. 7 établissements sont en cours d’ouverture. L’arrivée de la marque Mogador portera  à 27 le nombre d’unités gérées par Golden Tulip Maroc. Golden Tulip fait partie du Louvre Hotels Group, racheté en 2005 par Starwood Capital, 8e acteur mondial de l’hôtellerie avec plus de 1.100 hôtels dans 42 pays. Au Maroc, la chaîne décline deux marques: Tulip Inn et Golden Tulip. Le groupe hôtelier compte implanter ses autres marques (Première classe et Companile) dans les grands centres économiques ainsi que dans des villes moyennes comme El Jadida ou Oujda.


B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc