×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Marrakech/Argana:Une association pour ne pas oublier les victimes

    Par L'Economiste | Edition N°:3710 Le 31/01/2012 | Partager
    Appui aux familles et lutte contre le terrorisme, le programme d’action

    NEUF mois après les attentats de l’Argana, l’Association des amis et victimes de l’Argana vient de voir le jour. Présidée par Abdelmajid Belouti, elle regroupe de grands artistes marrakchis, des professionnels du tourisme, des restaurateurs et acteurs de Jamâa El Fna. Sont également membres les victimes de cet attentat monstrueux survenu en avril dernier. Principalement les personnes qui travaillaient dans le café et les commerces avoisinant et qui sont au chômage depuis. Ils espèrent que l’association les aidera à mieux se défendre pour activer leur indemnisation. Les attentats de Marrakech avaient, pour rappel, fait 17 morts dont un serveur marocain. Son épouse a été soutenue par quelques bienfaiteurs. Plus de la moitié des victimes sont d’origine française. L’association française des victimes du terrorisme prépare déjà l’anniversaire des attentats de l’Argana. Elle s’est constituée partie civile dans les procès en cours. De son côté, la structure associative marrakchie, qui sera logée temporairement à la Chambre de commerce, est ouverte à tous ceux qui souhaitent protéger la place Jamâa El Fna de tout fanatisme. Elle se propose justement d’offrir aux enfants des victimes tout l’appui nécessaire pour les aider à poursuivre leurs études dans de meilleures conditions, de garantir aux familles des victimes l’appui psychologique et médical requis. Autre action, l’organisation de rencontres pour commémorer cet événement triste. Derrière cet anniversaire, il s’agit de sensibiliser les citoyens contre le terrorisme. La vulgarisation des valeurs de tolérance, de solidarité et de la lutte contre l’extrémisme sera le cheval de bataille de l’association, promet son président. Cette mobilisation du tissu associatif coïncide avec la mise en chantier du café de l’Argana. Son propriétaire a décidé de le reconstruire à l’identique de ce qu’il était avant la déflagration du 28 avril. Très fréquenté par les touristes, ce café restaurant a été construit en 1983 et rénové en 1986. C’était l’un des endroits incontournables de la place Jamaâ El Fna.

     

    B. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc