×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Medi1 TV Deux taux d’audience pour une seule chaîne!

    Par L'Economiste | Edition N°:3684 Le 23/12/2011 | Partager
    Créargie et Marocmétrie, à chacun ses chiffres
    La norme du régulateur audiovisuelle comme référence

    L’enquête Intermétrie de mesure d’audience s’est faite en 3 vagues: juin, octobre et Ramadan 2011

    Qui croire entre Créargie ou Marocmétrie? Chacun de ces deux outils de mesure d’audience a ses propres chiffres. C’est le cas plus exactement sur la part d’audience de Medi1 TV. Le PDG de la chaîne tangéroise, Abbas Azzouzi, revendique 6,5% de part d’audience. Et c’est Créargie qui est à l’origine de cette statistique où la part d’audience concerne «toutes les CSP confondues». Contactée par L’Economiste, Créargie répond que «le chargé d’étude est absent» en se limitant à préciser que le sondage porte sur «un échantillon de 580 personnes par jour». Sur combien de temps? Pas de réponse. A l’heure où nous mettions sous presse, Medi1 TV ne nous avait pas encore communiqué le sondage de Créargie. Toujours est-il que l’étude Intermétrie 2011 livre une part d’audience tout sauf proche de celle annoncée par Medi1 TV (voir tableau): en octobre 2011, Medi1 TV arrive en 10e position avec une part d’audience de 1,3%. Même performance enregistrée durant Ramadan. Comment expliquer par ailleurs ces écarts de parts d’audience entre Créargie et Marocmétrie? Sachant que l’échantillon de cette dernière est de 10.000 personnes âgées de 15 ans et plus. L’audience a été mesurée en deux temps: l’ensemble de la journée et en prime time (entre 20h 45mn et 22h 30). Younes Alami, directeur exécutif de Marocmétrie, fait d’abord le distinguo entre «chaînes identifiées de manière unitaire» (2M, Al Aoula, Al Maghribia) et les autres. Les premières le sont grâce au boîtier Water Mark. Pour les secondes, Marocmétrie se base sur une «mesure déclarative» des enquêtés sur une période de 14 jours. La question posée: «Quelles chaînes avez-vous regardé la veille pour chaque quart d’heure de la journée?» précise Alami. Ces chaînes non identifiées automatiquement via le boîtier électronique ont-elles un droit de regard sur les résultats? Medi1 TV autant que Al Jazeera ou encore MBC en font partie. Marocmétrie fait valoir «son respect des cahiers des charges du Ciaumed (groupement de publicitaires, régies, annonceurs, chaînes publiques) et surtout de la norme de mesure d’audience instaurée par le régulateur audiovisuel (Haca)». Ce qui induit logiquement que «les mesures officielles et référencées sont celles de Marocmetrie», poursuit son directeur exécutif.

    IL.B & F.F

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc