×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

UE/Mercosur: Un accord en vue

Par L'Economiste | Edition N°:1853 Le 14/09/2004 | Partager

. La date butoir est fixée pour le 31 octobreL’Union européenne et le Mercosur se sont mis d’accord dimanche dernier pour débloquer leurs négociations en vue d’un accord de libre-échange, ont annoncé le commissaire européen au commerce Pascal Lamy et le ministre brésilien des Affaires étrangères Celso Amorim.Le chef de la diplomatie brésilienne a précisé dans une déclaration à la presse que les deux entités présenteront leurs propositions complètes le 20 septembre prochain. «Ensuite on fera une évaluation des deux côtés et, moins d’un mois après, nous avons réservé des dates pour une négociation finale au niveau ministériel», a précisé le ministre.Lamy a déclaré qu’un espoir de succès des négociations existait et dont la date butoir est fixée au 31 octobre. «Nous avons l’impression qu’avec un petit effort supplémentaire de chaque côté, l’affaire pourrait se terminer bien et donner lieu de nous réjouir», a dit le commissaire européen. Le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay) souhaite un accès plus ample au marché européen pour des produits agricoles comme la viande, avec une augmentation des quotas que propose actuellement l’UE pour protéger sa propre production.Par ailleurs, l’UE espère de son côté une meilleure proposition du Mercosur dans les secteurs des investissements, des achats publics et des services de télécommunications, du transport maritime et du secteur bancaire.Des réunions techniques sont prévues, en début de cette semaine, entre les deux blocs à Bruxelles.Rappelons que des négociateurs du Mercosur avaient affirmé le mois dernier qu’un accord était improbable si l’Europe n’offrait pas un meilleur accès aux produits agricoles. Ils ont également rejeté une proposition de l’UE d’étaler sur dix ans l’ouverture de son marché à ces produits. A eux deux, le Mercosur et l’UE regroupent 29 pays et 680 millions d’habitants. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc