×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Powell en Israël et dans les territoires

Par L'Economiste | Edition N°:1900 Le 22/11/2004 | Partager

. Il entame sa visite à partir d’aujourd’huiLE secrétaire d’Etat américain, Colin Powell, était attendu à partir de ce dimanche 21 novembre en Israël et dans les territoires occupés, pour une visite destinée à “encourager une transition stable et la tenue d’élections régulières après la mort de Yasser Arafat”. C’est le 9 janvier 2005 que doivent se tenir les premières élections devant aboutir à la nomination du nouveau chef de l’Autorité palestinienne, poste occupé jusqu’à sa mort par le leader palestinien, Yasser Arafat. Les noms de plusieurs candidats sont avancés mais la situation dans les territoires occupés ne permet aucune certitude. Ce qui incite les responsables américains à la prudence. Le secrétaire d’Etat doit rencontrer le Premier ministre Ariel Sharon et la nouvelle direction palestinienne avant de se rendre à Charm-El-Cheikh, en Egypte, pour la Conférence internationale sur l’Irak. C’est la première visite de Colin Powell en Israël et dans les territoires depuis mai 2003. En marge de sa visite à Santiago, Powell s’est félicité de “la maturité avec laquelle le camp palestinien aborde jusqu’à présent cette période de transition”. Il estime toutefois que le “vrai test est encore à venir”. Pour lui, “ce sera la manière dont se tiendront les élections de janvier et la manière dont ils exerceront un plus grand contrôle politique sur les territoires d’ici là qui seront déterminantes”. Dans une déclaration, le secrétaire d’Etat a affirmé: “Nous allons voir s’il y a quoi que ce soit à modifier dans notre approche et de quelle sorte de soutien les Palestiniens auront besoin dans les mois qui viennent, en particulier en matière financière”. Les Etats-Unis entendent “contribuer à résoudre le conflit israélo-palestinien”. Le président George W. Bush a annoncé que “nous nous engageons dans une nouvelle direction positive pour résoudre le conflit arabo-palestinien dans le cadre d’une approche qui respecte les aspirations pacifiques du peuple palestinien à un Etat démocratique et qui assure la sécurité de notre bon ami Israël ”.A.D. (avec AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc