×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Un Marocain pour piloter la course US vers un vaccin

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5762 Le 15/05/2020 | Partager
L’annonce officielle de la nomination de Moncef Slaoui ne devrait plus tarder
Pour cause de conflit d’intérêt, il devra quitter les boards de plusieurs sociétés
moncef-slaoui-062.jpg

Moncef Slaoui est directement associé à la découverte de plusieurs vaccins (malaria, cancer du col de l’utérus, rotavirus, pneumocoques…). Son expertise est reconnue à l’échelle internationale (Ph. L’Economiste)

Lorsque nous l’avions interviewé fin mars dernier (voir notre édition n°5730 du 31 mars, la rumeur de sa nomination par le président Trump dans une commission d’experts chargée de trouver un vaccin contre le Covid-19 faisait rage sur les réseaux sociaux. Il avait alors démenti. Mais ce qui était hier une fake news infondée est aujourd’hui réalité.

Cette fois-ci, Moncef Slaoui, expert international des vaccins, ex-numéro deux du géant pharmaceutique GSK, actuellement installé à Philadelphie, a bel et bien été désigné par le président américain Donald Trump. Non pas pour faire partie d’une commission, mais en vue de diriger les efforts du gouvernement américain pour trouver un vaccin contre le coronavirus, dans le cadre d’une opération baptisée «Warp Speed».

Moncef Slaoui agira aux côtés du général américain, Gustave Perna. Leur mission sera d’accélérer le processus afin d’arriver à trouver rapidement un vaccin. Il n’y a pas encore d’annonce officielle de la Maison-Blanche. Toutefois, contacté par L’Economiste, Moncef Slaoui a confirmé l’information.

L’expert international des vaccins est actuellement président de plusieurs entreprises œuvrant en biotechnologies, bioelectronics et biopharmacie. Parmi elles, la compagnie américaine spécialisée en biotechnologies Moderna, la première au monde à avoir démarré les tests cliniques pour un vaccin contre le Covid-19.

Sur ce projet, Slaoui se dit «confiant et optimiste», les résultats étant jusqu’à présent probants. Il est aussi associé ou membre du conseil d’administration de plusieurs autres sociétés. Cependant, dès l’annonce officielle de sa nomination, Slaoui devra quitter les boards de plusieurs d’entre elles. «Je ne quitte que les boards qui auront un conflit d’intérêt avec le projet», nous précise-t-il. Et donc forcément, en premier lieu, Moderna, même s’il s’abstient pour le moment de confirmer.

Dans le monde, il existe une centaine de projets de vaccins en cours, mais seuls environ cinq sont entrés en phase d’essais cliniques. Il s’agit des projets de quatre compagnies pharmaceutiques: Moderna (Etats-Unis), Inovio Pharmaceuticals (Etats-Unis), CanSinoBIO (Chine) et BioNTech (Allemagne), et de l’université d’Oxford. L’institut Pasteur en France prévoit de démarrer les tests cliniques en juillet.

Ahlam NAZIH

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc