×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

OCP: Les engrais, moteur de croissance inoxydable

Par Amin RBOUB | Edition N°:5756 Le 07/05/2020 | Partager
Maintien des volumes durant le 1er trimestre
Le déséquilibre offre/demande est en train de se résorber
Une augmentation des performances commerciales prévue les prochaines années
ocp-les-engrais-056.jpg

L’un des complexes ultra modernes du groupe OCP à Jorf Lasfar. L’African Fertilizer Complexe de Jorf qui  a été inauguré il y a 4 ans (février 2016) porte ses fruits (Ph. OCP)

Quel impact de la crise Covid-19 sur les activités du groupe OCP? Comment évoluent les principaux indicateurs des différentes activités durant les premiers mois de l’année 2020? Quels effets sur les volumes à l’export du groupe marocain? Ou encore, comment évolue la demande des marchés mondiaux dans ce contexte particulier marqué par le repli ?

Ce sont là autant d’interrogations auxquelles le premier exportateur mondial de phosphates apporte des éléments de réponse tout en se projetant sur l’avenir dans un contexte où tous les secteurs d’activité manquent de visibilité.

Contrairement aux différents secteurs d’activité et à l’industrie en particulier qui  enregistrent un recul de la demande mondiale et une rareté de la matière première, le marché des engrais et des phosphates  fait preuve de résilience et opère encore à un rythme normal. «Depuis le début de l’année 2020, OCP opère à son rythme normal et ce, malgré le déclenchement mi-mars de l’état d’urgence sanitaire lié au Covid-19», confirme le management du groupe.

En effet, OCP Group continue de servir ses clients sur les marchés national et international dans le cadre de son Plan de continuité d’activité (PCA) qui lui permet de maintenir des opérations de production minière et de transformation sur tous ses sites, à cadence normale, tout en garantissant la sécurité et la santé de ses collaborateurs et partenaires, assure le groupe  marocain.

Au niveau de la chaîne logistique, OCP maintient une activité de chargement et de déchargement normale, en coordination avec les autorités portuaires, en s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies, pour assurer une continuité. «Pour un secteur hautement stratégique dans la chaîne de sécurité alimentaire mondiale, l’activité du groupe est à ce jour épargnée par les différentes dispositions sanitaires liées à la pandémie du Covid-19 et les conséquences économiques qui en découlent à l’international», font valoir les dirigeants du groupe. 

Justement, la période de crise sanitaire a mis en exergue le caractère sensible des engrais, en tant que produit stratégique de la sécurité alimentaire mondiale. «Depuis le début de la crise, de nombreux gouvernements ont reconnu le caractère critique et essentiel du secteur des engrais, mettant en œuvre les politiques nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement», confirme l’OCP. 

Le producteur marocain en veut pour exemple des pays de référence mondiale dans la consommation de l’énergie, comme l’Argentine, l’Australie, la Belgique, la Chine, la Côte d’Ivoire, la France ou encore l’Inde… «Ensemble, ces pays représentent environ 60% de la consommation mondiale d’engrais et comprennent certains des plus grands pays producteurs et exportateurs de produits alimentaires au monde».

Par ailleurs, la demande auprès des clients d’OCP se maintient à un niveau normal. Les différentes unités du groupe opèrent à pleine capacité pour satisfaire les carnets de commandes qui se remplissent à un rythme assez régulier, fait valoir le management.

En effet, au cours du premier trimestre 2020, les opérations ont été marquées par la bonne tenue de l’activité engrais. Ce qui a permis à OCP de réaliser un chiffre d’affaires en ligne avec ses prévisions budgétaires. Le groupe entend consolider ces réalisations au deuxième trimestre grâce à la performance du mois d’avril et à des perspectives de mai et juin conformes aux prévisions.

Flexibilité de la supply chain

Par ailleurs, OCP  Group s’appuie sur la flexibilité que lui offre sa supply chain industrielle et logistique (outil de production, stocks en local, stocks délocalisés…) pour capter toute demande et servir au mieux ses clients.

Par ailleurs,  poursuit le producteur, «les systèmes de veille marché,  de veille réglementaire ainsi que le monitoring des chaînes logistiques sont au cœur du dispositif mis en place par le groupe dès les premiers signes de la pandémie du Covid-19».

Ces dispositifs permettent d’être à l’écoute. Ils ont aussi le mérite d’anticiper les évolutions pouvant impacter l’activité. En plus du système de veille des marchés, «une attention toute particulière est accordée à l’évaluation de l’impact du confinement / lockdown de l’Inde sur la chaîne logistique acide et engrais».

Sortie d’un cycle baissier

D’un point de vue structurel, le constat aujourd’hui, selon l’OCP, est que «le secteur des engrais sort progressivement d’un cycle baissier du fait d’un déséquilibre entre l’offre et la demande. Mais ce déséquilibre devrait se résorber à moyen terme grâce à une croissance continue de la demande mondiale.
Par conséquent, les prix des engrais devraient connaître une hausse progressive sur les années à venir. Cette hausse, combinée à l’augmentation des capacités de production du groupe OCP (grâce à la réalisation de la première phase de son programme d’investissement destiné à augmenter les capacités et à réduire les coûts), devrait permettre une nette augmentation des performances commerciales et financières du groupe sur les prochaines années.

Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc