×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Competences & rh

    L’ISCAE s’offre un premier partenariat au Japon

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5675 Le 14/01/2020 | Partager
    L’établissement s’est allié à Rikkyo University
    Echanges d’étudiants et de profs, recherche, double diplomation … sont prévus
    Pour 2020, le groupe prévoit d’accroître sa visibilité à l’international
    nada-biaz-075.jpg

    Nada Biaz, DG du groupe ISCAE: «Ces dernières années ont été marquées par une grande visibilité du groupe au niveau international, ce qui nous amène à élever davantage notre niveau d’exigence à celui des standards internationaux en matière de contenu, d’approche pédagogique, de services aux étudiants et de conditions d’accueil» (Ph. F. Alnasser)

    Le groupe ISCAE vient de signer, en ce début d’année, son premier partenariat stratégique au Japon, avec Rikkyo University. Une convention qui s’inscrit dans la politique d’ouverture internationale de l’établissement, visant à enrichir et diversifier son portefeuille.

    «Depuis quelques années déjà, le continent asiatique figure parmi les destinations cibles prioritaires dans notre stratégie d’internationalisation, et constitue une destination de premier choix pour nos étudiants. Notre portefeuille relations internationales contient plusieurs destinations très demandées, tels que l’Inde, la Corée du Sud, la Chine, la Thaïlande..., et nous prévoyons de l’élargir davantage et de couvrir plusieurs aspects d’intérêt commun avec les établissements partenaires», souligne Nada Biaz, directrice du groupe ISCAE.

    Cette nouvelle alliance prévoit des échanges d’enseignants-chercheurs et d’étudiants, la co-création du savoir dans le cadre de projets de recherche, la participation à des rencontres et événements scientifiques, la double diplomation de quelques programmes et des projets de développement au profit du personnel administratif et technique.

    «La mobilité des étudiants est la première action prévue. Les semestres d’échanges permettront à nos étudiants de développer des compétences spécifiques dans un contexte d’immersion totale. De leur côté, les  étudiants japonais bénéficieront d’un cadre marocain et africain propice pour le renforcement de leurs capacités techniques et culturelles», explique Biaz. En 2019, une dizaine de conventions académiques ont été signées par le groupe. Aujourd’hui, il totalise plus de 80 partenariats.

    «Continuer à construire une image forte à l’international est l’une des priorités de notre groupe. Pour 2020, nous comptons accroître l’ouverture à l’international, tisser des liens avec l’environnement socio-économique et créer des ponts avec le monde de l’entreprise», souligne la DG de l’ISCAE.

    Créée en 1874, l’université Rikkyo, située au cœur de Tokyo, fait partie depuis 2014 du «Top Global University Project», un programme que le gouvernement japonais a mis en place pour accompagner les universités qui s’internationalisent. Ce partenariat avec le groupe ISCAE est le premier dans la région.

    T.E.G.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc