×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Dossier Spécial

    L’effet disruptif de la 5e génération

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5657 Le 18/12/2019 | Partager
    Les retombées illimitées sur les usages, l’entreprise, l’industrie, les territoires...
    Attention aux risques d’intrusion!

    Passons vite à la 5e vitesse! La 5G est dans les starting-blocks. Le régulateur est en train de peaufiner le cadre réglementaire et les opérateurs télécoms testent discrètement leurs plateformes virtualisées 5G de dernière génération avec les équipementiers (installations, émetteurs, antennes, réseau, transmission...). Pour l’heure, c’est le black-out total.

    Le régulateur télécoms interdit aux opérateurs toute communication sur le sujet.  Ceci dit, les premiers tests des opérateurs ont été concluants. Mais quelles seront les implications et les enjeux de la 5e génération en termes d’usages, d’agilité et de retombées technologiques? Si la 3G et la 4G ont été à l’origine de l’avènement du smartphone et de la transformation de la vie des populations, la 5G devra révolutionner le quotidien, en particulier celui des acteurs économiques et des entreprises.

    Selon le think tank français de l’Institut Montaigne, «la 5e génération ouvre un champ d’applications inédites, ambitieuses et disruptives, auxquelles tant les industriels que les entreprises et les fournisseurs doivent se préparer. La création de tout un écosystème est en jeu, dont le potentiel est encore difficile à cerner tant de nombreux usages restent à inventer».

    C’est dire que la 5G est une technologie de rupture censée transformer de nombreux secteurs. Elle offre des performances supérieures à la 4G avec des applications exigeantes en termes de réactivité. Elle permet aussi de déployer les application du cloud computing... En termes d’usages, la 5e génération permet le déploiement massif de l’Internet des objets (IoT), qui jouera un rôle fondamental dans la mobilité, la réalité augmentée, la production industrielle, les réseaux énergétiques...

    Autrement dit, cela facilitera à des business models d’évoluer en se tournant vers des services à forte valeur ajoutée. A titre d’exemple, la production de biens et services sera transformée par l’émergence de moyens de production flexibles, mutualisés et plus réactifs. C’est déjà le cas chez des constructeurs automobiles. Un secteur d’activité qui sera complètement transformé par le développement de la 5G.

    Ce qui permettra de créer des modèles de voitures qui collent à la demande des marchés. A l’échelle des territoires, la 5G permettra d’apporter des réponses aux enjeux de connectivité à plus grande échelle et accélérer l’accès aux services publics. Pour les opérateurs télécoms, la 5G leur permettra de s’affranchir des contraintes d’implantation physique et géographique des réseaux.

    Ce qui garantit des services à plus forte valeur ajoutée dans des domaines tels que l’éducation, l’industrie, la santé, la chirurgie... Sur la santé, les implications sont illimitées au bénéfice des patients.

    En effet, les outils de la réalité augmentée, rendus performants par la 5G, permettront d’accélérer la performance de la mobilité, la voiture autonome ou encore faciliteront aux professionnels de la santé de réaliser des actes complexes de chirurgie, y compris dans les territoires enclavés, via un suivi millimétrique et une supervision à distance dans des centres hospitaliers même à l’étranger.

    Risques, menaces, sécurité...

    Au-delà des retombées positives de la 5G, cette technologie apporte dans son sillage un lot de risques inhérents à la sécurité des biens et l’intrusion dans la vie privée des personnes. En effet, «les menaces sur l’intégrité des réseaux ou la sécurité des communications prennent une importance particulière dans le cas des réseaux de la 5e génération», relèvent les experts du think tant de l’Institut Montaigne. Le déploiement s’accompagnera de transformations profondes dans les économies et les sociétés. Du coup, «la sécurité des réseaux sera d’autant plus critique que notre dépendance aux nouveaux services proposés sera importante», précise le think tank.  

    A.R.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc