×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L’exécutif européen se met en place

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5604 Le 01/10/2019 | Partager
L’oral des 26 commissaires dure jusqu’au 9 octobre
Compétence, intégrité et probité, les critères du Parlement
von_der_leyen_004.jpg

Face aux demandes du Parlement, la marge de manœuvre  Von der Leyen est très étroite puisqu'elle a été confirmée par les députés avec une majorité de seulement 9 voix (Ph. AFP)

C'est une équipe fragilisée qui se présente devant le Parlement européen. Avant même leur oral de confirmation, le sort de deux des commissaires de l'équipe de la future présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est déjà en suspens. Jusqu'au 8 octobre, les 26 commissaires pressentis pour former le futur exécutif européen vont passer sur le gril des eurodéputés. Le feu vert du Parlement européen est obligatoire pour leur entrée en fonction.

Par le passé, il n'a pas hésité à recaler (en 2014) une candidate slovène. Quant au socialiste français Pierre Moscovici et au conservateur espagnol Miguel Arias Canete, ils n'avaient été approuvés qu'à la faveur d'un arrangement entre les deux principales forces politiques du Parlement. L'équipe sélectionnée par l'Allemande Ursula von der Leyen, très proche d’Angela Merkel, a déjà dû encaisser des coups.

Pour la première fois dans son histoire, la Commission des Affaires juridiques, chargée de valider les déclarations d'intérêt des candidats, a refusé de donner son aval à deux personnes, la sociale-démocrate roumaine Rovana Plumb (Transport) et le Hongrois Laszlo Trocsanyi (Droite, Voisinage et Elargissement). Ce coup d'arrêt a d'ores et déjà causé la suspension des auditions de ces deux candidats, mais le président du Parlement a demandé à la Commission parlementaire de préciser sa recommandation: demander plus d'informations ou exiger des pays d'origine de proposer de nouveaux candidats.

L’éclaircie dans le ciel nuageux de l'équipe  Ursula von der Leyen, l'Office antifraude européen (l'Olaf) a clôturé en fin de semaine dernière l'enquête concernant le Polonais Janusz Wojciechowski. Il a recommandé le remboursement de frais de voyage datant de son mandat de député européen, à hauteur de 11.250 euros, mais sans poursuites administratives ou judiciaires. Ce recouvrement a déjà été effectué.

L'Olaf mène une deuxième enquête sur un commissaire candidat, la Française Sylvie Goulard, elle aussi ancienne eurodéputée. Le dossier est toujours ouvert, mais elle a d'ores et déjà remboursé 45.000 euros de dépenses indus. / Goulard (Marché intérieur) a reçu le feu vert de la Commission des Affaires juridiques, mais ne devrait pas échapper à la curiosité des eurodéputés en charge de son audition, tout comme une poignée d'autres collègues dont les cas seront scrutés attentivement.

Une enquête sur des accusations de corruption à l'encontre du Belge Didier Reynders (Justice) a été classée sans suite. L'Espagnol Josep Borrell, en lice pour être le nouveau chef de la diplomatie européenne, a écopé l'an dernier d'une amende de 30.000 euros pour délit d'initié après avoir vendu en 2015 des actions d'une société dont il était membre du conseil d'administration peu avant qu'elle s'annonce au bord du dépôt de bilan.

Tous les candidats auront une chance équitable, mais ils doivent convaincre sur leurs compétences pour le poste et que leur intégrité soit sans reproche. Les eurodéputés pourraient aussi s'attaquer non pas à la personne, mais à l'intitulé des postes. Celui de vice-président exécutif à la «Protection de notre mode de vie européen», attribué au Grec Margaritis Schinas, qui doit chapeauter les politiques de migration et d'affaires intérieures, a créé la polémique.

A.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc