×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Inclusion financière: BAM à la rencontre des étudiants d’Agadir

    Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5510 Le 07/05/2019 | Partager
    Comment financer la micro-entreprise, l’auto-entrepreneur et la TPE
    Comprendre les barrières et connaître les acteurs de l’écosystème financier
    inclusion_financiere_010.jpg

     

    C’est dans le cadre de la célébration de l’édition 2019 de la journée arabe de l’inclusion financière que les étudiants d’Agadir ont récemment bénéficié d’un séminaire sur les «Instruments de financement de la micro-entreprise, de l’auto-entrepreneur et de la TPE» au niveau de l’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir.

    Cette initiative, portée par Bank Al-Maghrib, vise à sensibiliser les étudiants, futurs entrepreneurs mais aussi futurs prescripteurs pour d’autres entrepreneurs, à travers une formation financière ciblée sur les offres financières dédiées à ce segment économique. En effet, les ME et TPE, et plus récemment les auto-entrepreneurs, représentent une des cibles prioritaires des politiques d’inclusion financière.

    Les acteurs de l’écosystème financier se sont mobilisés au cours des dernières années pour le développement d’instruments financiers adaptés aux besoins de ce segment ainsi que des programmes d’assistance et de renforcement de capacités pour favoriser leur croissance et renforcer leur rôle dans l’économie marocaine.

    Les institutions participant à ce séminaire (Crédit Capital Garantie (CCG), Maroc PME et la Fondation marocaine pour l’inclusion financière (FMIF) ) ont exposé aux étudiants

    inclusion_financiere_2_010.jpg

     

    les offres financières et les mécanismes qu’ils adoptent pour accompagner  les segments PME, TPE et AE. En outre, cette session a mis l’accent sur les barrières à la création, au développement et à la pérennisation des ME, AE et TPE notamment en termes d’accès au financement.

    A cet effet, une mise en situation a été réalisée avec la participation de l’animateur et des étudiants volontaires de la faculté, pour illustrer les difficultés auxquelles ces entreprises font face durant leurs parcours. La mise en scène a été l’occasion de s’enquérir des possibilités de financement, des instruments d’appui ainsi que les acteurs de l’écosystème financier existants qui offrent cet appui.

    Pour rappel, la journée arabe de l’inclusion financière est une initiative entreprise annuellement au niveau de la région Mena pour réaffirmer l’engagement et la détermination des Banques centrales arabes à promouvoir l’accès à des services financiers formels adaptés aux besoins.

    L’initiative vise également à renforcer la protection du consommateur et la capacité financière des différents segments de la population, particuliers et entreprises. L’édition 2019 de cette journée est célébrée sous le thème «Inclusion financière et Développement durable».

    Sabrina Belhouari

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc