×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Encore un blocage à la présidence de l’université de Casablanca?

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5507 Le 02/05/2019 | Partager

    Cela fait environ 6 mois que les candidatures pour le poste de président de l’université Hassan II de Casablanca ont été déposées. Depuis, les procédures s’éternisent. A la mi-février 2019, un trio de nominés a été arrêté, dont la professeure universitaire, Awatif Hayar, le doyen de la faculté de droit Aïn Chock, Abdellatif Komat, et le directeur de l’Ensem, Hicham Medromi. Deux mois et demi après, toujours aucune décision. Encore un blocage à l’instar de l’université de Rabat, dont la nomination du président a duré environ 11 mois?

    A.Na

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc