×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Egalité des sexes en entreprise: BMCI sensibilise sur le rôle des hommes

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5414 Le 18/12/2018 | Partager
    Un panel de six intellectuels et de féministes engagés invités pour partager leurs expériences
    Prise de conscience, bienveillance, intelligence émotionnelle… Les leviers à activer
    egalite-des-sexes-bmci-014.jpg

    BMCI vient d’organiser une table ronde intéressante pour sensibiliser le public sur le rôle essentiel des hommes pour favoriser l’égalité des sexes en entreprise. Parmi les invités présents, des intellectuels et des féministes dont notamment l’ambassadrice de Women in Africa au Maroc, Kenza Bounjou, la directrice générale de la plateforme de rendez-vous médicaux Dabadoc, Zineb Drissi Kaitouni, et la directrice Marketing, innovation, digital et stratégie de la BMCI, Aalya Ghouli (Ph. BMCI)

    Encourager l’égalité des sexes en entreprise et insister sur le rôle primordial de l’homme dans ce combat. C’est dans ce sens que la BMCI vient d’organiser une table ronde intéressante sur le sujet, donnant tour à tour la parole à des féministes et à des intellectuels engagés dans cette cause. Une rencontre riche en émotions et en expériences qui s’inscrit dans le cadre de son partenariat avec  l’initiative Women In Africa scellé le 7 mai dernier.

    Des échanges diversifiés qui ont permis de transmettre au public des conseils avertis afin de donner à la gent féminine la place qu’elle mérite, aussi bien dans le monde professionnel que dans la sphère privée. Pour faire bouger les choses, l’on apprend tout d’abord qu’il faut bousculer les mentalités.

    «La condition des femmes au Maroc n’évoluera pas d’un iota tant que les préjugés et les stéréotypes ne disparaîtront pas», explique ainsi la directrice générale de la plateforme de rendez-vous médicaux DabaDoc, Zineb Drissi Kaitouni.

    Autre observation unanime et cruciale, le rôle déterminant de l’homme, qui doit soutenir la gent féminine et non lui barrer la route. Un changement qui implique chez ces derniers une réelle prise de conscience mais aussi une grande part de recul et de tolérance. «Les hommes doivent apprendre à comprendre les femmes et réaliser qu’elles peuvent apporter énormément à l’entreprise en matière de potentiel et de créativité», confie  Hassan Ba, conseil spécial Afrique du président de l’OCP et co-fondateur de Femmes Africa Solidarité.

    Une relation bienveillante qui se construit impérativement dès la jeune enfance. «L’éducation que l’on transmet aux garçons est fondamentale. Ils doivent, dès leur plus jeune âgé, apprendre à respecter leurs sœurs et leurs camarades de classes», renchérit la directrice Marketing, innovation, digital et stratégie de la BMCI, Aalya Ghouli.

    C’est en effet dans le cocon familial que se développe la violence mentale qu’il faut remplacer progressivement par de l’intelligence émotionnelle. La femme doit aussi investir et  y mettre du sien pour gravir les échelons en entreprise. «La réussite professionnelle d’une femme leader émane avant tout de sa volonté personnelle de se surpasser et d’élaborer un plan de carrière», précise la DG de DabaDoc.

    Le groupe BMCI soutient activement les femmes depuis plusieurs années. En témoignent notamment ses nombreuses actions récemment entreprises, dont son soutien depuis 2015 à la campagne onusienne «HeForShe». L’organisme accorde par ailleurs à ses employées une place capitale tout en valorisant leur potentiel. «Le personnel de BMCI était composé de 50% de femmes en 2017», confie Ghouli.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc