×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Insertion socioprofessionnelle des jeunes: Tibu continue de tisser sa toile

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5382 Le 30/10/2018 | Partager
    L’ONG inaugure son 17e centre à l’école Ibnou Hazm à El Hank
    120 enfants entre 8 et 12 ans bénéficiaires
    Langues, valeurs, entraînements sportifs… Un programme physique et mental
    insertion_socioprofessionnelle_des_jeunes_082.jpg

    La nouvelle structure de Tibu est basée au sein de l’école Ibnou Hazm d’El Hank. Elle proposera un programme varié: formations en langues, cours de basket et ateliers visant à intégrer les valeurs essentielles à cultiver pour décrocher un emploi, en se démarquant des autres (Ph. TIBU/Chamsi Dib)

    Relever le niveau scolaire des jeunes à travers le basket. C’est dans cette optique que Tibu Maroc vient d’inaugurer, en partenariat avec le Comptoir métallurgique marocain (CMM) et le ministère de l’Education nationale, un nouveau centre stratégique à El Hank au sein de l’école Ibnou Hazm. Un projet de société qui permettra à plus d’une centaine d’écoliers de développer les capacités physiques mais aussi intellectuelles essentielles à leur intégration dans le monde du travail.

    Ce centre inédit, le 17e lancé par l’ONG sous nos latitudes, profitera à pas moins de 120 enfants âgés entre 8 et 12 ans, scolarisés dans les écoles primaires environnantes. Les candidats sont sélectionnés sur un total de 900 élèves, selon des critères complémentaires mais sensiblement différents, parmi lesquels la réussite scolaire, la taille,  ou encore, les capacités sportives.

    Un choix qui n’a pas été fortuit et qui a été opéré pour obtenir un échantillon qui soit le plus représentatif de la société. «Tibu Maroc ne cherche pas à faire du favoritisme mais à donner sa chance à tout un chacun», souligne le président de l’ONG Mohamed Amine Zariat.

    Côté programme, les membres bénéficieront tout d’abord d’une formation continue de basketball, laquelle sera délivrée par des coachs experts dans le domaine. Le centre fera,  également,  la part belle aux langues.

    Ainsi, des cours de français et d’anglais seront dispensés par des formateurs linguistiques de l’ONG.  Autre volet phare, l’organisation d’ateliers dirigés par des coachs de vie pour intégrer des valeurs essentielles à cultiver pour réussir son intégration aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Parmi ces dernières, l’acceptation sociale, l’apparence physique, l’estime de soi et l’aptitude comportementale.

    Enfin, l’association a équipé l’école de deux terrains de basket,  et offert à chaque membre du centre une tenue complète. «Un investissement qui permettra à ces jeunes de gagner en performance et de libérer leur potentiel», précise le président.

    L’objectif du projet consiste avant tout à contribuer à améliorer les résultats et le niveau scolaires des jeunes, à travers la pratique du basketball et l’assimilation de ses valeurs. Un moyen d’augmenter leurs chances d’être recrutés une fois adultes. Mais pas seulement. D’ici 2020, plusieurs d’entre eux auront l’occasion de prendre part à une compétition internationale en Europe. Un tremplin inespéré pour ces enfants issus,  pour la plupart, de quartiers défavorisés.

    K.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc