Régions

Logistique/Desserte Nord: Les contours du projet se précisent

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5319 Le 20/07/2018 | Partager
L’adjudicataire de la maîtrise d’œuvre sera connu cette semaine
La voie terrestre de Mimosa à Big Mat à aménager
Plusieurs opérateurs y contribuent: ANP, Equipement, commune…
desserte-nord.jpg
Source: Ministère de l’Equipement
A l’horizon 2020, près de 6.700 poids lourds vont emprunter la desserte Nord tous les jours (du port jusqu’à la zone logistique de Zenata). Ils seront donc interdits d’accès au centre-ville

Du nouveau pour la composante terrestre de la desserte Nord à Casablanca. Le bureau d’études qui va assurer la maîtrise d’œuvre (MOE) sera connu cette semaine. Casa Aménagement est en phase d’études des offres (depuis l’ouverture des plis le 19 juin dernier). L’adjudicataire sera connu d’ici la fin de cette semaine, selon une source bien informée. L’aménagement de cette route, dédiée aux poids lourds, avait pris, rappelons-le, quelques années de retard (notamment sur la partie terrestre). 
La multiplicité des intervenants sur ce projet (ANP, Equipement, la commune, la région…) y est certainement pour quelque chose. 

Aujourd’hui, la voie maritime (ANP) qui sort de l’intérieur du port jusqu’à Aïn Sebaâ est pratiquement terminée. Il reste juste à la connecter avec la RR 322 au niveau de la place Mimosa jusqu’à PK 10 (Big Mat) pour arriver à la zone logistique de Zenata.
«La connexion entre la voie maritime et la RR 322 se fera via une trémie en dessous de la place Mimosa», explique une source auprès de Casa Aménagement, qui assure la maîtrise d’ouvrage déléguée (pour le compte de la commune). La trémie doit être réalisée par l’ANP. Casa Aménagement assurera, pour sa part, la construction section terrestre 2x2 voies de 17,5 km de longueur (sur RR 322, RP 3000, RN 9), dont 4 échangeurs aux intersections (voir aussi carte). En fait, il s’agit de créer des couloirs dédiés aux poids lourds au milieu de la chaussée (2x2 voies en site propre) et des voies pour les voitures sur les deux côtés. Une nouvelle voie reliera la RR 322 à la zone logistique de Zenata, notamment vers le port sec. Cette partie-là sera aménagée par le ministère de l’Equipement.  

casa-amenagement.jpg
Source: Casa Aménagement
Des couloirs seront dédiés aux poids lourds au milieu de la chaussée (2x2 voies en site propre) avec des voies pour les voitures sur les deux côtés 

Mais la principale entrave au projet est bien celle de l’expropriation de part et d’autre de la route. Il faudra en effet dégager 50 mètres de largeur des 2 côtés afin de pouvoir aménager 6 voies au total. Ce qui n’est pas une mince affaire, vu le nombre de commerces, cafés, restaurants, stations-service... sur cet axe stratégique pour la circulation. Quant au coût de ce tronçon, long de 5,5 km, il est de 160 millions de DH, dont le financement est réparti entre la DGCL (85 millions de DH), la Commune de Casablanca (65 millions de DH) et le Conseil préfectoral (10 millions de DH). 
En plus de l’amélioration des conditions de transport de marchandises, notamment vers la future zone logistique de Zenata, par une augmentation de la capacité et une réduction du temps de parcours des camions, le projet ambitionne de fluidifier le trafic de marchandises transitant à partir du port. Objectif: soulager les principales voiries mitoyennes et améliorer les conditions de circulation, en détournant le trafic généré par le port qui emprunte à l’heure actuelle l’artère de la route côtière.
Rappelons que l’ANP compte développer un port sec dans la zone logistique de Zenata. Cet espace qui devra être lié au port de Casablanca, via des connexions modernes et rapides, ambitionne l’amélioration de l’offre portuaire en termes de capacité de traitement, de stockage, de services à valeur ajoutée et de gestion des flux au départ et à destination du port de la capitale économique.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc