×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Economie

Bourse: Prises de bénéfices après deux ans de hausse

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5285 Le 01/06/2018 | Partager
L’indice a cédé 5% en mai
Le marché commence à intégrer un ralentissement de la croissance des bénéfices
Cette phase de baisse pourrait se poursuivre à très court terme
bourse_85.jpg

Le Masi a quasiment effacé ses gains après une accélération des ventes en mai. Ce sont des prises de bénéfices tout à fait normales après la hausse du marché ces deux dernières années, jugent les analystes. Le mouvement pourrait se poursuivre en raison notamment des détachements de dividendes et l’absence de catalyseurs

Il vaut mieux vendre ses actions en mai, dit le fameux dicton boursier. Le comportement des investisseurs ces dernières semaines n’a jamais été aussi fidèle (consciemment ou involontairement) à ce vieux adage. L’indice phare du marché casablancais a quasiment effacé la totalité de ses gains après avoir compté une hausse supérieure à  5% en début du mois.

Mais la baisse du Masi ne surprend pas les professionnels.  «Il est tout à fait normal que le marché corrige à un moment ou un autre après le rallye de ces deux dernières années», souligne Bachir Tazi, directeur délégué CFG Bank Capital Markets. L’indice avait pris 6,39% en 2017 après un bond de plus de 30% en 2016. Si les prises de bénéfices se justifient, elles n’expliquent pas à elles seules le repli des indices. Le contexte évolue et appelle à de nouveaux arbitrages.

Les taux restent à des niveaux bas. Cependant, le resserrement du spread entre le rendement de l’action et le taux sans risque réduit l’intérêt pour la Bourse. L’autre élément d’ajustement concerne les résultats des sociétés cotées.  Après les hausses à deux chiffres de 2016 et 2017, les anticipations pour 2018 et 2019 se tassent.

Selon les premiers consensus, les profits du marché progresseraient aux alentours de 5-7%, ce qui reste correct. Toutefois, ce ralentissement entraîne des ajustements sachant que sur le front macroéconomique, des éléments nouveaux pointent sur le radar et pourraient impacter l’activité et donc la performance des sociétés cotées.

La hausse du prix du pétrole et la fluctuation du dollar notamment soulèvent quelques inquiétudes. Le climat est aussi altéré par le mouvement de boycott visant certaines entreprises. «Il y a une crainte que le boycott se propage à d’autres entreprises», relève un gérant de fonds.

Les ventes des valeurs immobilières se sont accélérées ces dernières semaines (cf. L’Economiste N°5275 du 18 mai 2018). La conjoncture y est toujours difficile et le déclassement de Addoha dans l’indice MSCI Frontier Markets Small Cap Indexes et la sortie d’Alliances ont amplifié le mouvement.

D’autres secteurs focalisent l’attention, mais pas pour les mêmes raisons. Les investisseurs se soucient par exemple de l’impact de l’IFRS 9 sur les banques. Les comptes du premier semestre des trois majors sont très attendus.

Cette phase de baisse du marché pourrait se poursuivre avec, entre autres, les détachements de dividendes. Celui de Maroc Telecom représente pratiquement la moitié de la baisse du Masi en mai, ce qui atténue son ampleur. En outre, le repli s’est effectué sur des volumes modestes.

«Nous n’enregistrons pas de retraits massifs sur les fonds actions», relève un gérant. Globalement, les investisseurs sont attentistes. L’absence d’indicateurs et de nouvelles opérations renforcent cette situation. Malgré le trend actuel, les analystes restent positifs sur le marché.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc