×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Analyse

Entrepreneuriat/Subsahariens: Au-delà des stéréotypes

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5017 Le 05/05/2017 | Partager
Une étude qui bat en brèche tous les clichés
Agro-business, transformation industrielle, commerce… Les activités qui ont la cote
hub_africa_017.jpg

 L’un des temps forts de  la 5e édition de Hub Africa, celui de la présentation d’une étude sur la diaspora subsaharienne établie au Maroc (Ph. L’Economiste)

Les ressortissants de l’Afrique subsaharienne sont souvent associés à des migrants, qui veulent passer de l’autre côté de la Méditerranée, des clandestins ou encore des personnes en situation illégale… Ce sont en substance les a priori sur la diaspora subsaharienne.  «On ne voit pas ce gros bataillon de jeunes qui vient faire des études au Maroc, qui s’installe, travaille… Certains ont même créé des entreprises en lien avec leur pays d’origine», relève Zakaria Fahim, président de Hub Africa.

Au-delà des clichés, les subsahariens ont un statut social à part entière, travaillent, exigent un respect mutuel… La 5e édition de Hub Africa a été l’occasion pour NGE Impact, co-organisateur de l’événement, de présenter un autre visage de l’Afrique. Celui d’un continent qui veut coopérer de façon dynamique. «La tendance a changé au sein de la classe dirigeante africaine.

La nouvelle génération est pragmatique et n’est plus portée sur les divergences. Leurs soucis sont orientés vers la recherche de solutions concrètes aux difficultés des populations», indique Salaheddine Mezouar, ancien ministre des Affaires étrangères et président de la COP22. Parmi les tendances fortes qui se dégagent d’une récente étude sur cette diaspora, l’émergence d’activités professionnelles qui apportent de la valeur ajoutée. Il s’agit notamment de projets dans l’agro-business, la transformation industrielle des denrées alimentaires, de produits du terroir…

L'événement compte capitaliser sur ces acquis socioprofessionnels pour  mettre en réseau les communautés grâce à sa plateforme digitale. La jeunesse du continent est plurielle, émancipée, créative et n’a pas de complexe… Ce sont là des tendances qui ressortent d’une étude récente  menée par Hub Africa, en partenariat avec l’ENCG de Casablanca et l’Université Hassan II.

L’étude a porté sur la diaspora africaine au Maroc et ses ambitions d’entrepreneuriat. L’étude a porté sur un millier de personnes, dont 400 réponses exploitables. Près de 65% de l’échantillon veulent entreprendre dans le pays d’origine. La diaspora subsaharienne n’est plus dans un état d’esprit de passage ou de transit. Une bonne partie de cette population est dans une dynamique entrepreneuriale. Le tiers veut entreprendre dans le pays d’origine tout en restant au Maroc.

Parmi les recommandations de l’étude, l’accent est mis sur la facilitation de l’accès aux financements, un travail sur les mentalités des populations marocaines... Il faut garder à l’esprit que ces couches de la population sont des ambassadeurs de la diplomatie économique du Maroc à l’échelle continentale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc