×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Abderrahmane Belbachir:«Un hub IT régional du groupe à Kigali»

Par Safall FALL | Edition N°:4997 Le 06/04/2017 | Partager
abderrahmane_belbachir_097.jpg

Abderrahmane Belbachir, CEO de Bank of Africa Rwanda (BMCE Bank of Africa) (Ph. SF)

- L’Economiste: Quel est le positionnement du groupe BMCE Bank of Africa au Rwanda?
- Abderrahmane Belbachir:
Nous venons de démarrer nos opérations après le rachat d’un acteur local de la micro-finance. Nous sommes en train de le transformer en une banque commerciale et universelle. Nous avons d’importantes ambitions stratégiques sur ce marché. Nous avons déjà plus de 10.000 clients sur le segment du retail et comptons très vite augmenter ce chiffre. Nous opérons aujourd’hui via un réseau d’une quinzaine d’agences et sommes présents sur l’ensemble des segments de clientèles: des particuliers aux professionnels, en passant par les PME et institutionnels. Nous comptons positionner la banque en une véritable courroie de transmission des investissements marocains, mais aussi d’autres pays, vers le marché rwandais. Cela passera par le montage et l’accompagnement financier de projets d’investissement.
- Quels sont vos objectifs en termes de part de marché?
- Nous avons l’ambition d’être dans le top 5 du secteur bancaire local à moyen terme. C’est un marché très concurrentiel où opèrent déjà 17 banques, toutes contrôlées par des groupes internationaux privés. Il n' y a qu’une seule banque locale:  Bank of Kigali, un établissement public. Le marché est très porté vers des produits d’avant-garde comme le e-business, le m-banking et le e-banking. Nous sommes en train, grâce à l’expertise du groupe, de développer des produits «top of the market» sur ces segments.

- Ces caractéristiques propres au marché ne risquent-elles pas de compliquer l’activité…?
- Je pense plutôt que c’est un très beau challenge. Nous apprenons beaucoup de ce marché et apportons toute l’expertise IT du groupe. Nous allons d’ailleurs mettre en place un hub IT régional à Kigali pour avoir un système digital commun et partagé par toutes les filiales du groupe en Afrique de l’Est.  C’est par là que se fera la croissance.
Propos recueillis par Safall FALL

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc