Régions

Zagora: Caravane médicale et dons de vêtements pour les étudiants

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4923 Le 23/12/2016 | Partager
A Ksar Aamamou, 260 familles ont aussi bénéficié de l’aide de la banque alimentaire
Remise de dons et équipement pour deux centres d’accueil à Tagounite
banques_alimentaires_023.jpg

La caravane a effectué 800 consultations médicales, incluant le dépistage du cancer du sein et du diabète ainsi que la sensibilisation sur l’hygiène bucco-dentaire (Ph. B.Z.)

La Banque Alimentaire a organisé, en partenariat avec l’association Citoyen Actif, la première caravane médicale de l’année 2016-2017, pour la population de Ksar Aamamou dans la commune de Tagounite, province de Zagora. La caravane a effectué 800 consultations médicales, incluant le dépistage du cancer du sein et du diabète ainsi que la sensibilisation sur l’hygiène bucco-dentaire. En outre, 260 familles ont pu bénéficier des aides distribuées par la banque alimentaire (matelas, couettes, et vêtements). Cette visite a également permis l’aménagement de la garderie du village. En parallèle aux activités de la caravane, la banque alimentaire a rendu visite aux centres de deux associations, qu’elle prend en charge, et qui gèrent plusieurs dar talib et dar taliba au niveau de la commune. En effet, l’Association de bienfaisance de Tagounite qui a été agréée en 2015, gère 3 structures au niveau de Tagounite réunissant un effectif total de 190 filles et 32 garçons. Cette visite a permis de remettre aux résidents des vêtements neufs, ainsi qu’un don de 10 tables et 80 chaises pour meubler le réfectoire. D’un autre côté, l’Association des femmes pour le développement et la solidarité, agréée en 2004 pour gérer un centre d’accueil des filles rurales au niveau de Beni Zoli, gère actuellement 5 autres centres regroupant un total de 187 filles et 32 garçons. La visite du centre de Beni Zoli a permis de faire le suivi des donations faites antérieurement, et de faire des dons de vêtements neufs pour les filles et des chaussures pour les garçons. «La visite  a permis de constater les efforts considérables assurés par les associations travaillant localement, mais aussi leur difficulté à subvenir aux besoins des pensionnaires qui augmentent avec la croissance de la demande pour avoir accès à ces établissements», note Sanae Bennesser Alaoui, directrice exécutive de la banque alimentaire.
De notre correspondante,
Sabrina BELHOUARI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc