×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    L’ONEE pilote à distance ses installations

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4922 Le 22/12/2016 | Partager
    Un système de télégestion pour améliorer la performance du réseau d’eau potable
    Le coût de l’investissement s’élève à 100 millions de DH
    Réhabilitation du réseau de distribution d’eau potable de 14 villes en cours
    one_installation_022.jpg

    Le système de télégestion va permettre le contrôle et le pilotage à distance de 189 sites de l’office: stations de traitement, réservoirs, stations de pompage,… à partir de la direction provinciale concernée et également du siège de l’office à Rabat (Ph L’Economiste)

    L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) poursuit son programme d’amélioration de la performance de l’exploitation de ses installations pour la production et la distribution de l’eau potable. Il vient d’achever la réalisation du projet de télégestion de sept adductions régionales alimentant une partie des villes du Nord du pays. Il s’agit d’Al Hoceima, Taza, Oujda, Sidi Kacem, Ouezzane, Berkane et Tétouan. A cela s’ajoute un projet de télégestion pilote de distribution d’eau au niveau de la ville de Khémisset. La réalisation de ce projet de télégestion a nécessité la mobilisation d’un investissement global de 100 millions de DH dont une partie financée par l’ONEE et le reste par la banque allemande KFW, indique Abdellah Harriz, directeur par intérim de la direction du patrimoine à l’ONEE. La réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’office pour l’amélioration des performances des ouvrages de production et de distribution en matière d’économie de l’eau et d’énergie moyennant la modernisation de ses installations par des outils numériques de dernière génération, est-il rappelé.
    Ce système de télégestion va permettre le contrôle et le pilotage à distance de 189 sites de l’office: stations de traitement, réservoirs, stations de pompage,… à partir de la direction provinciale concernée et également du siège de l’office à Rabat. Ce système va permettre une optimisation des charges d’exploitation notamment celles de l’énergie avec une maîtrise des pertes d’eau sans oublier le volet sécurité des installations, ajoute Harriz. Ce dernier rappelle que ce système va garantir aussi la qualité de l’eau en permettant de détecter à l’avance les pollutions accidentelles qui peuvent éventuellement survenir au moment de son acheminement de la source. Après la réalisation de ce projet, l’ONEE prévoit de généraliser le système de télégestion à d’autres villes situées dans le sud du pays comme Marrakech, Agadir, Tiznit et Sidi Ifni, souligne le responsable de l’ONEE. Toujours dans le cadre du programme d’amélioration des performances de l’office, un autre chantier en cours de réalisation portant sur la réhabilitation de distribution d’eau potable de 14 villes (Khouribga, Oued Zem, Berrechid…) en vue notamment de réduire les pertes d’eau. Le coût de sa réalisation avoisine 400 millions de DH. Selon le responsable de l’ONEE, l’achèvement de ce projet est prévu en avril prochain.
    Signalons par ailleurs que le projet de télégestion a permis un transfert de savoir- faire au profit des compétences marocaines qui ont contribué à sa réalisation avec des opérateurs étrangers que ce soit dans la phase des études que celle des travaux.

    Al Hoceima en tête

    Parmi les 189 sites pilotés par le nouveau système de télégestion, 61 se trouvent dans les différentes localités situées dans la région d’Al Hoceima. Avec ce nouveau système, il est possible de suivre, en temps réel, le fonctionnement de l’ensemble de nos installations depuis la station de traitement située au niveau du barrage Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi jusqu’à l’arrivée de l’eau dans les quartiers, indique Kabage Mohamed, chef du secteur de production de l’ONEE à Al Hoceima. Ce qui va permettre de réduire le temps d’intervention en cas de problème. On signale également que ce projet a permis d’équiper les installations d’un système anti-intrusion pour dissuader les tentatives de vol.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc